Gérard Collomb, David Kimelfeld et Emmanuel Macron © Tim Douet

Lyon : Kimelfeld demande à être reçu par Macron avec Collomb

Le président de la métropole a indiqué ce mardi dans une interview qu'il avait demandé à Emmanuel Macron un rendez-vous en compagnie de Gérard Collomb pour évoquer la question des investitures LREM à Lyon et dans la métropole en vue des élections de 2020. 

Interviewé ce mardi matin sur CNEWS, David Kimelfeld, le président de la métropole de Lyon, a demandé à Emmanuel Macron de le recevoir en compagnie de Gérard Collomb. “Je communique par messages avec le président de la République qui est un adepte de ce type d'échanges. Moi je lui ai demandé qu'ils nous reçoivent avec Gérard Collomb pour que l'on puisse discuter. Je dis au président de la République : ‘consultez-nous tous les deux dans une pièce’”, a-t-il déclaré. 

Le président du Grand Lyon fait cette déclaration au lendemain d'une interview de Gérard Collomb sur Europe 1 où le maire de Lyon a fait part de ses échanges avec Emmanuel Macron. “Nous aurons une discussion avec Emmanuel Macron sur le problème de Lyon parce que c'est lui qui décidera in fine dans les grandes villes”, avait expliqué le maire de Lyon. 

De son côté, David Kimelfeld a appelé au “rassemblement”. “Comme Emmanuel Macron, je suis un adepte du rassemblement. Il faut d'abord rassembler sa famille politique. Et pour ça, il faut respecter les militants”, a-t-il conclu. Une façon pour lui de se démarquer de Gérard Collomb qui ne briguera pas l'investiture La République en Marche et dont l'épouse, Caroline Collomb, vient d'être écartée de son poste de présidente de la fédération LREM du Rhône. 

à lire également
Equipage de la Police nationale à Lyon © Tim Douet
Face aux problèmes créés par le trafic de cannabis, la municipalité villeurbannaise sortante avait lancé une grande concertation sur la dépénalisation. Un choix jugé aujourd’hui risqué électoralement. Les remontées des habitants sur la tranquillité publique ne sont pas élogieuses.
1 commentaire
  1. vieux caladois - 2 juillet 2019

    K et C sont dans un bateau...

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut