florence_perrin

Législatives 10e circonscription - Florence Perrin : "Je suis pour la création d’un service public de la formation au niveau national" 

SÉRIE (10e circ./14) - Dans le cadre de la campagne des législatives, les candidats du Rhône répondent au questionnaire envoyé par Lyon Capitale : quelles propositions de lois voteront-ils s'ils sont élus à l'Assemblée nationale ? Lesquelles soumettront-ils eux-mêmes ? Florence Perrin nous répond. Elle est la candidate du Parti Socialiste dans la 10e circonscription du Rhône (Saint-Genis-Laval, Saint-Laurent-de-Chamousset, Saint-Symphorien-sur-Coise, Vaugneray)

Ancienne directrice du Plan Local pour l’Insertion et l’Emploi intercommunal de l’Est Lyonnais, elle est devenue en 2005 Chef de projet politique de la ville et responsable du pôle Habitants pour la Ville de Feyzin. Elle a été élue conseillère municipale à Thurins en 2001, puis réélue en 2008. En 2010, Florence Perrin est réélue Conseillère Régionale.

Lyon Capitale : Êtes-vous pour où contre le mariage homosexuel ? Et l'adoption par des couples homosexuels ?

Je suis favorable au mariage homosexuel et à l’adoption par des couples homosexuels.

Êtes vous pour ou contre la surtaxe Hollande de 75 % pour les revenus au delà d'un million d'euros annuel ? Souhaitez-vous créer des exceptions pour certaines professions (sportifs, artistes…) ?

Je suis pour sans aucune exception. L’exception n’aurait aucun sens.

Souhaitez-vous une intervention de l'État pour limiter la hausse du prix de l'essence ?

Dans le cadre des engagements du Président François Hollande, ce point est inscrit et je suis favorable.

Pensez-vous qu'il faille réduire l'immigration légale en France ?

L’immigration légale en France doit être maîtrisée afin que notre pays puisse accueillir ces personnes dans les meilleures conditions.

Êtes vous pour imposer un écart maximum de 1 à 20 dans la rémunération des salariés des entreprises publiques ? Des entreprises privées ?

Je pense qu’il serait utile de conduire des négociations avec les organisations syndicales et les organisations patronales pour trouver un juste équilibre. Pourquoi pas un écart maximum de 1 à 20 ?

Êtes vous pour ou contre le droit de vote des étrangers aux élections locales ?

Je suis favorable au vote des étrangers aux élections municipales.

Pensez-vous qu'il faille conserver Hadopi ? Si non, par quoi souhaitez vous la remplacer ?

Hadopi est visiblement une loi qui ne fonctionne pas, je remplacerai la loi Hadopi par une grande loi signant l’acte 2 de l’exception culturelle française, qui conciliera la défense des droits des créateurs et un accès aux oeuvres par internet facilité et sécurisé (engagement 45).

Êtes-vous pour ou contre une aide publique à la construction de mosquées ?

Je suis défavorable à toute aide publique destinée à la construction d’établissements religieux dont les mosquées.

Êtes vous pour ou contre le retour à la semaine de 5 jours à l'école ? Si oui, préférez-vous que la nouvelle matinée de classe soit le mercredi ou le samedi ?

De nombreuses expériences ont été réalisées dans le Rhône au moment de choisir pour les scolaires la semaine de 4 ou 5 jours. La semaine de 4 jours a finalement été mise en place après avoir fait l’objet de nombreuses études concernant le rythme des enfants. Les pédagogues sont, en majorité, favorables à la semaine de 5 jours, avec des journées plus courtes, respectant mieux le rythme biologique des enfants. Economiquement parlant, la semaine de 5 jours pour les primaires est plus coûteuse pour les collectivités locales qui devront prendre en charge les activités périscolaires.

Si ces activités jouent leur rôle de découverte et d’épanouissement culturel, sportif etc.…, elles auront un coût. Il s’agit d’un véritable choix politique à opérer pour les municipalités. Le passage à la semaine de 5 jours semble favorable mais il faudra attendre les résultats des évaluations qui sont actuellement conduites dans des écoles pilotes pour tirer les conclusions utiles et prendre une décision raisonnée. D’autre part, il me paraît indispensable d’instaurer une concertation entre l'État, les enseignants et les parents d’élèves pour trouver la meilleure solution possible dans l’intérêt des enfants.

Aujourd’hui, la semaine de cinq jours incluant le samedi matin me parait la plus pertinente. De plus, elle favorise les possibilités de rencontre enseignants-parents, certains parents n’étant disponibles que le samedi. Cette réforme devra être accompagnée d’une aide financière aux collectivités dans l’incapacité de prendre en charge les nouveaux temps libres des élèves.

Êtes vous pour ou contre l'encadrement des loyers ?

Je suis favorable à l’encadrement des loyers pour éviter les abus, en particulier lors des "relocations". Dans le principe, les loyers ne devraient pas subir de hausse supérieure à celle des revenus des salariés, ce qui est loin d’être le cas aujourd’hui. Ils pourraient être indexés sur la hausse annuelle du SMIC, par exemple.

Êtes vous pour ou contre l’énergie nucléaire ?

La France doit préserver son indépendance énergétique. Je suis favorable à la réduction de la part du nucléaire dans la production d’électricité de 75 % à 50 % à l’horizon 2025. Il serait utopique de prévoir l’arrêt du nucléaire à brève échéance, les énergies renouvelables ne pouvant pas, à ce jour, prendre le relais. En contrepartie, il est urgent de donner à la recherche les moyens de poursuivre les études et les expérimentations concernant les énergies durables et de développer la mise en place des énergies renouvelables. En termes d’emplois, la filière "énergies renouvelables" devrait offrir de nouveaux débouchés ainsi que le démantèlement des anciennes centrales nucléaires.

Êtes vous pour la légalisation de l’usage de cannabis ?

Je suis plutôt favorable à la légalisation.

Êtes vous pour ou contre la réalisation des projets autoroutiers qui concernent l’agglomération : A45, COL, TOP ?

Je suis contre le COL et l’A45. Le TOP doit avec un tracé concerté et prenant en compte les contraintes environnementales permettent de finir le périphérique de Lyon. Cependant, il faut rester vigilant afin que le TOP ne devienne pas une nouvelle autoroute permettant la traversée du Nord au Sud des automobilistes (Fourvière bis) ! ! ! D’autre part, les députés devront exiger, avec les responsables locaux (élus et associations) la création de modes doux sécurisés et la circulation des bus sur cet axe Nord-Sud permettant, entre autre, de réaliser des lignes transverses vers les hôpitaux Sud.

Quels sont vos engagements personnels en matière de cumul des mandats ? Pensez-vous qu’il faille une loi pour réglementer cette question ?

Je me suis prononcée en faveur du non-cumul des mandats. Toutefois, je pense que nous devrons passer par une loi afin que tous les élus respectent la règle de non-cumul. Si je suis députée je quitterai mes fonctions dans l’exécutif de la Région.

Quels sont vos engagements personnels en matière de transparence sur les rémunérations et les conflits d’intérêts des élus ? Pensez-vous qu’il faille une loi pour réglementer cette question ?

La morale devrait pouvoir suffire mais la loi est visiblement nécessaire.

Quels sont vos engagements personnels en matière de temps de présence à l’Assemblée nationale ? Pensez-vous qu’il faille une loi pour réglementer cette question ?

Je serai présente à l’Assemblée et plus particulièrement dans les commissions de travail qui sont les lieux où les lois et textes se discutent et s’élaborent. Mais je souhaite conserver le dialogue avec les habitants de ma circonscription parce que je crois à la démocratie de proximité. Aussi je m’engagerai sur des dispositifs de communication sur mon territoire et établirai un programme de travail avec les représentants associatifs, politiques, élus, syndicats et citoyens… du territoire.

Quelles propositions de loi envisagez vous de faire à l'Assemblée nationale si vous êtes élu(e) ?

Ma formation et ma pratique professionnelle ont été orientées vers la formation initiale et continue et j’ai pu compléter ces expériences professionnelle en participant au travail important réalisé par les Régions concernant les services publics de la formation tout au long de la vie. Ces compétences m’orientent logiquement vers des propositions de loi touchant la formation tout au long de la vie et l’emploi.

Je travaillerai donc à l’élaboration d’une proposition de loi pour la création d’un service public de la formation au niveau national assurant la cohérence des parcours de formations initiales et continues en coordination et en cohérence avec les Régions, les besoins des entreprises et les syndicats permettant ainsi de mettre en cohérence l’offre et la demande d’emplois.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut