Jean-Jack Queyranne Autre Direct 11.12.15
© Tim Douet

Laurent Wauquiez “c’est la politique de la carte Gold” selon Queyranne

Après un long silence depuis sa défaite aux élections régionales, Jean-Jack Queyranne s’est exprimé sur les premiers 100 jours de gestion d’Auvergne-Rhône-Alpes par son successeur, Laurent Wauquiez.

Dans un entretien accordé au Dauphiné libéré, l'ancien président du conseil régional rhônalpin a répondu aux attaques de Laurent Wauquiez sur le bilan de ses dix années d'exercice. Jean-Jack Queyranne a attaqué le nouveau président du conseil régional sur son cumul des mandats. "Je note qu’il est toujours dans le cumul des mandats et, à la différence de Bruno Le Maire ou Valérie Pécresse, il a conservé son parachute doré du Conseil d’État. C’est sa façon à lui de masquer le vide de ses premiers 100 jours de présidence", a-t-il critiqué.

Une critique des 100 premiers jours et notamment du budget 2016. "Ce budget, ou au moins ce que l’on en sait, ne présente aucun investissement nouveau. On est au même niveau qu’avant la fusion en additionnant les investissements de l’Auvergne et de Rhône-Alpes. La réduction des dépenses administratives est un trompe-l’œil. Pour le reste, ce sont les associations et le monde culturel qui vont payer les économies. Avec Laurent Wauquiez, la Région revient à une politique clientéliste, c’est la politique de la carte Gold. Elle va distribuer à ceux qui seront bien vus", a regretté l'actuel conseiller régional.

Sur la forme, Jean-Jack Queyranne accuse aussi Laurent Wauquiez d'utiliser une "rhétorique de l’extrême droite, le fameux “Tous pourris”" à son égard. Laurent Wauquiez avait parlé d'une "gestion criminelle" de la part de l'ancien président socialiste du conseil régional.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut