État d’urgence dans la Constitution : où sont les députés du Rhône ?

Dans une large majorité, les députés du Rhône étaient tout simplement absents. Le vote n’était pourtant pas des moindres : l’Assemblée devait décider si, oui ou non, l’état d’urgence serait inscrit dans la Constitution française.

4 députés rhodaniens sur 14

L'état d'urgence sera donc inscrit dans la Constitution. C'est ce qu'ont voté les 136 députés présents lundi soir à l'Assemblée nationale. Serait-ce l'horaire plutôt tardif de ce vote (22h) qui a découragé les 441 députés absents de se présenter dans l'hémicycle ? Pour représenter le Rhône, seuls trois députés étaient présents sur les 14 du département.

Georges Fenech, député les Républicains qui a pourtant brillé par son absentéisme au conseil de la métropole, était bien là. C'est le cas également des députés PS Pascale Crozon, Jean-Louis Touraine et Hélène Geoffroy.

L'inscription de l'état d'urgence dans la Constitution, texte fondamental de la République, ne semble pas avoir suscité l'intérêt des autres élus, surtout un lundi soir à 22 heures. Les 11 autres députés du Rhône, de gauche comme de droite, n'étaient en effet pas là.

La liste des absents est longue. Il s'agit d'Yves Blein (PS), Philippe Cochet (LR), Christophe Guilloteau (LR), Gilda Hobert (RRDP), Philippe Meunier (LR), Pierre-Alain Muet (PS), Dominique Nachury (LR), Bernard Perrut (LR), Michel Terrot (LR) et Patrice Verchère (LR).

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut