Damien Abad se délocalise dans l’Ain pour une tête de liste

L’UMP et le Nouveau Centre feront campagne ensemble pour les régionales de mars 2010. Ils ont scellé leur accord mardi et dans le jeu de marchandage, Damien Abad a hérité de la tête de liste départementale dans l’Ain.

Depuis mardi, l’UMP est réuni pour désigner ses têtes de liste départementales pour les régionales de mars 2010. Elles seront officialisés samedi. En Rhône-Alpes, le parti fera alliance avec le Nouveau Centre qui a menacé jusqu’au dernier moment de partir en autonome. Les centristes ont finalement rallié les équipes de campagne de l’UMP. Ils ont en effet obtenu ce qu’il voulait. Leur représentant régional, le jeune député européen Damien Abad, sera tête de liste départementale. Mais pas forcément là où il le voulait.
Alors qu’il lorgnait avec insistance sur le département du Rhône, il a hérité de l’Ain. “À la demande de l’UMP”, précise Damien Abad. Barré dans le Rhône par la candidature de Nora Berra et de Philippe Meunier, il aurait dû se contenter de la troisième ou de la quatrième place. “Rhône-Alpes est une région dans laquelle il était difficile de sceller l’union UMP-Nouveau Centre, on va le faire autour de moi. C’est une victoire pour nous”, poursuit Damien Abad.

“Ce n’est pas un parachutage”

Le Nouveau Centre aura, en plus de la tête de liste dans l’Ain, 20 % des places éligibles. Pas mal quand on se rappelle qu’au plus fort des tensions entre Françoise Grossetête, la tête de liste UMP, et Damien Abad, des cadres de l’UMP rappelaient que le Nouveau Centre ne pesait que 5 % des voix. La stratégie d’union de la droite a primé. Damien Abad que ses détracteurs présente comme un parachuté en Rhône-Alpes, il est originaire du Gard, continue son tour de la région Rhône-Alpes en étant tête de liste dans l’Ain. “Ce n’est pas un parachutage, je suis dans la même région. Je ne vais pas m'implanter dans l’Ain, je suis tête de liste dans ce département. Cela ne remet pas en cause mon implantation lyonnaise. Le Nouveau Centre aura une visibilité dans la campagne. C’est un accord qui nous va bien”, explique Damien Abad. Il fera donc campagne aux côtés de Françoise Grossetête avec qui il s’était écharpé dans la presse. Ce qui risque bien de faire des étincelles. Damien Abad fera tout pour se montrer et pas seulement dans l’Ain.

à lire également

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut