Véhicule de la police nationale garé devant le commissariat de police au niveau de l’Hôtel de Ville.
Photo d’illustration. @ WilliamPham

Viols à Lyon : "l'Étrangleur des squats" est passé aux aveux

Mickaël M., 32 ans, a avoué avoir tué et violé Alicia, 18 ans. Portée disparu, son corps avait été retrouvé dans une maison abandonnée du 7e arrondissement l'an dernier. "L'Étrangleur des squats" aurait violé et agressé au moins deux autre femmes.

Alicia, Sandra, Mathilde,... Toutes auraient été victimes d'un même homme. Il s'appelle Mickaël et faisait la manche dans le centre de Lyon. Âgé de 32 ans, il vient d'avouer avoir tué Alicia, 18 ans, d'après les informations du Parisien. Son corps avait été retrouvé dénudé, sous un tas de déchets dans un squat situé au 62 rue Domer (7e arrondissement) en juin 2023.

"Il m'a menacée de mort si je ne me déshabillais pas."

"Je reconnais avoir violé et tué Alicia. Je reconnais aussi avoir violé Mathilde, ça s'est passé comme elle l'a dit à la police. Je reconnais aussi avoir agressé Sandra", a déclaré le jeune homme aux enquêteurs. Il aurait reproduit le même mode opératoire pour chacune : étranglement, menaces et viol, parfois dans les mêmes lieux abandonnés. "On discutait, et il a posé sa bière par terre pour m'étrangler. Je suis tombée dans les pommes. Et à mon réveil, il m'a menacée de mort si je ne me déshabillais pas. Je suis retournée au travail juste après", témoigne Mathilde, jeune puéricultrice lyonnaise qui a donné l'alerte.

Celui qui a été surnommé "l'Étrangleur des squats" aurait commis une longue série de crimes entre 2018 et son placement en détention provisoire le 20 juin 2023. Il aurait également voyagé et vécu dans plusieurs pays d'Europe. Les enquêteurs redoutent donc qu'il aient pu faire de nombreuses autres victimes.

Laisser un commentaire

Suivez-nous
tiktok
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut