Lyon : le procès de l'accident mortel du cours Vitton a lieu ce lundi

Deux ans presque jour pour jour, le procès de l'accident du cours Vitton, qui a coûté la vie à Anne-Laure Moreno (28 ans) le 23 octobre 2016, va avoir lieu ce lundi 22 octobre au tribunal correctionnel de Lyon. Un moment important dans cette affaire pour la famille de la jeune fille aujourd'hui engagé dans la lutte pour améliorer la sécurité routière.

Durant cette nuit de l'automne 2016, vers 1 heure du matin, une Clio grille le feu rouge et percute violemment une Audi qui circulait sur le carrefour. L'une des deux voitures, projetée par le choc, fauche Anne-Laure Moreno et une amie avec qui elle rentre, blessant gravement cette dernière.

Le conducteur de cette voiture et un des passagers seront jugés ce lundi devant le tribunal correctionnel de Lyon alors que l'instruction, contestée par la famille de la victime, aura duré deux ans. En cause, un débat judiciaire sur le nombre de personnes incriminées dans l'accident. Le juge d'instruction avait décidé de renvoyer devant le tribunal que les deux suspects cités plus haut alors que la famille souhaitait que les quatre occupants du véhicule soient appelés à comparaître. Les proches de la victime ne comprennent pas que deux occupants de la voiture ayant percuté Anne-Laure Moreno et son amie n’aient pas été mis en examen pour “omission de porter secours” aux victimes, alors qu’ils étaient restés aux abords de l’accident sans porter assistance aux jeunes filles, “se faisant passer pour des piétons qui avaient eux-mêmes été percutés par la voiture”, raconte Laurent Bohé, l’avocat de la famille de la victime.

L'instruction avait aussi été contestée par le procureur qui souhaitait lui aussi la mise en cause des quatre occupants de la voiture pour “omission de porter secours”. Au moment des faits, le conducteur roulait sans permis, en état d’ébriété, au double de la vitesse autorisée et avait grillé plusieurs feux rouges avant de provoquer l'accident fatal.

Depuis Éric Moreno est entré dans un combat pour la sécurité routière. Combat qui a commencé par le réaménagement du cours Vitton. Après quelques passes d'armes, entre Pascal Blache, le maire du 6e arrondissement et les exécutifs métropolitains et municipaux, sur la nécessité de réaménager rapidement cette artère reliant Villeurbanne à Lyon, un projet a finalement été adopté par les deux collectivités, non sans quelques critiques sur l'ajout d'une piste cyclable à contresens.

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut