Accident mortel : le cours Vitton est-il trop dangereux ?

Après l’accident qui a tué une femme de 28 ans cours Vitton, la sécurité de l’artère du 6e arrondissement pose question. Un collectif de riverain nommé “Et 6 c'était vous ?” vient de se monter pour faire changer les choses.

Après l'accident mortel survenu au carrefour du cours Vitton et de la rue Garibaldi le 23 octobre dernier, des habitants du 6e ont monté le collectif “Et 6 c'était vous ?” “pour faire bouger les choses et obtenir des réponses et des engagements précis de la part des élus locaux et nationaux”, explique Bertrand Maigre, l'un des fondateurs du collectif qui sera reçu ce mercredi par la municipalité du 6e. Vers 1 heure du matin ce dimanche, une Clio a grillé le feu rouge et percuté violemment une Audi qui circulait sur le carrefour. L'une des deux voitures, projetée par le choc, a alors fauché deux femmes de 28 ans qui marchaient sur le trottoir, tuant l’une des deux et blessant gravement l’autre.

Sur des affiches placardées sur les feux tricolores et le mobilier urbain de l’arrondissement ils demandent “de contrôles radars (fixes et mobiles), des radars feux, des ralentisseurs, une meilleure signalisation des zones à risque, une mise ne place de caméras de surveillance”.

Des propos entendus par la municipalité du 6e : “les mesures que l'on peut mettre rapidement en place sont l’installation de panneaux lumineux indiquant les zones dangereuses ou la désynchronisation des feux tricolores”. Pour le reste, la municipalité indique que ce n'est pas “de sa compétence, mais celle de la mairie centrale ou du Grand Lyon”.

Mais de fait, le caractère accidentogène du croisement est pointé du doigt par les élus de l’arrondissement depuis de nombreuses années. “Le réaménagement du cours est plus ou moins inscrit à la PPI (plan particulier d'intervention) depuis 25 ans. On demande un réaménagement pour faire ralentir les gens. On pourrait élargissant les trottoirs, qui sont dangereux, car très étroits, pour réduire la vitesse des véhicules. On pourrait aussi mettre une zone trente. Les idées ne manquent pas, mais il faut que tout cela s’inscrive dans un projet global du réaménagement du cours Vitton”, indique la mairie du 6e arrondissement.

Cependant le projet n'avance pas. “On a abordé le sujet avec Gérard Collomb il y a un an durant le conseil municipal de septembre. Il a dit qu'il viendrait dans le 6e pour faire un état des lieux avec nous. Mais il n'est jamais venu malgré nos demandes répétées. J'ai appelé le cabinet le lendemain de l'accident pour dire que c'est peut-être le moment de faire cet état des lieux”, a poursuivi la mairie du 6e qui préfère toutefois ne pas céder à l’émotion : “Il ne faut pas se voiler la face, dans le cas de l'accident du 23 octobre on a à faire à un homme sans permis et alcoolisé qui a grillé un feu rouge. Ça aurait pu arriver partout, mais c'est arrivé sur un carrefour déjà dangereux”.

à lire également
Commissariat du 8e
Dans le 8e arrondissement de Lyon, un homme avait pris pour habitude de fouiller dans les boites aux lettres pour chercher les clés. Il cambriolait ensuite les appartements. Il vient d'être condamné à de la prison ferme.
7 commentaires
  1. nico-yzfr6 - 26 octobre 2016

    Toutes les tou

  2. nico-yzfr6 - 26 octobre 2016

    Toutes les routes, artères, rues, carrefours sont dangereux quand on ne respecte pas la signalisation. Remettre en cause une infrastructure alors que l'accident qui a eu lieu est lié à une infraction me parait insensé.

  3. Robes Pierre - 26 octobre 2016

    le contrôle radar est discutable pas forcémment installé au droit de la zone à risques , mais les radars de feu rouge, de stop devraient être généralisés. Leur seule présence fait ralentir et 4 points plus la contravention!!!!!!!!

  4. boby - 27 octobre 2016

    Cher Pierre, vous cédez trop facilement au populisme et au sensationnalisme et de fait, écrivez en dépit du bon sens. Comme l'association surement peuplée de personnes du même acabit. Car, une fois les avis à l'emporte pièce exprimés (totalement inutiles pour trouver des solutions pragmatiques cohérentes et réalistes), vient le temps de se poser les bonnes questions: un radar de feu rouge ? Expliquez comment un radar aurait empêché un homme totalement ivre, et de plus sans permis (le genre de personne incohérente qui cède aux sirènes du populisme et s'autorise un comportement ou des propos idiots...) en plein milieu de la nuit, de griller le feu? Combien de feux sont grillés de nuit par des gens alcoolisés et simples d'esprits ,adeptes 1h avant, au bar du coin, du populisme bas de gamme ?

  5. Robes Pierre - 27 octobre 2016

    Boby::le chauffeur lambda sauf à être complètement bourré a toujours un minimum de lucidité ,la réception d'une contravention dans ce cas assortie de prison pour conduite sans permis le rendra surement plus réceptif, je suis persuadé que ce dispositif ferait ralentir voir respecter la signalisation , enfin ton jugement n'engage que ta petite personne , cette tribune faite pour que chacun s'exprime quitte à déplaire à boby. J'attends tes nombreuses solutions de remplacement que tu évoques à moins que ......

  6. Robes Pierre - 27 octobre 2016

    boby ;; tu devrais te charger d'expliquer aux proches de cette jeune victime que de toutes façons , c'est le destin que tout avait été fait , mais surtout relire l'article 'les élus pointaient le caractère accidentogène depuis des années!!!!' Relis l'article et communique nous TES solutions.

  7. Tryph - 28 octobre 2016

    les carrefours et les routes ne sont pas dangereux. ce sont les gens qui conduisent n'importe comment dessus qui sont dangereux.Je suis pas certain qu'un radar quelconque puissent dessaouler un chauffard et le forcer à s'arrêter. mais ça ne coûte pas grand chose d'essayer 106 000€ seulement d'après cette source: http://blog.radars-auto.com/index.php?post/2009/01/06/201-le-cout-des-systemes-de-controle-automatises-radars-feu-rouge-interdistance)

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut