faits divers

Lyon : ils utilisent l'appli gay Grindr pour voler leurs victimes

Les deux suspects couchaient avec leurs victimes avant de repartir avec des objets de valeur.

Deux Lyonnais de 34 et 38 ans ont été interpellés lundi. Depuis plusieurs mois, ils utilisaient l'application de rencontre entre hommes “Grindr” pour voler leurs victimes. Selon Le Progrès, de nombreuses plaintes ont été déposées avec toujours le même mode opératoire. D'abord les suspects entraient en relation avec les victimes sur l'application. Puis ils acceptaient de se voir chez cette dernière. Après leur relation sexuelle, les suspects s'en allaient, les poches pleines d'objets de valeur trouvés dans l'appartement. Des vols qui ont parfois été violents quand les occupants des lieux se rendaient compte du stratagème, écrit le quotidien. C'est leur dernière victime qui les a piégés. Après le vol de son PC, elle leur a proposé de le récupérer contre 200€. Au moment de venir revendre l'ordi volé, les policiers étaient présents et ont arrêté les deux hommes. En garde à vue, ils ont en partie reconnu les faits. Une enquête est en cours.

à lire également
Ralentie en début d’année par le mouvement des avocats contre la réforme des retraites, l’institution judiciaire a été paralysée près de deux mois par les mesures de confinement. Malgré une reprise progressive de l'activité au tribunal depuis le 11 mai, un important retard dans les dossiers s’est accumulé. Au pénal, pendant cette période, seules les urgences sont traitées, en comparutions immédiates. Urgences vitales pour les femmes battues, alors que les affaires de violences conjugales se succèdent tous les après-midi.
Faire défiler vers le haut