000_Nic6362784
©AHMAD AL-RUBAYE / AFP

Filière djihadiste à Lyon : ils voulaient "mourir en martyr"

Dans un long communiqué, le parquet de Paris a donné de nombreux éléments concernant l’arrestation de sept personnes dans l’Est lyonnais cette semaine. Cinq d’entre elles ont été placées en garde à vue et seront présentées à un juge d’instruction. Ces individus sont soupçonnés d’appartenir à une filière d’acheminement de jeunes combattants vers la Syrie.

Ces interpellations, le 16 septembre, sont intervenues dans le cadre d'une enquête préliminaire ouverte le 15 juillet dernier par la section antiterroriste du parquet de Paris, pour association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste.

Une famille entière ciblée par la DGSI

L'enquête visait les individus d'une même famille. Selon le parquet, trois hommes combattent actuellement en Syrie aux côtés de l'Etat islamique. Trois membres de cette famille, deux frères et une sœur, âgée de 34 ans, résidaient dans l'Est lyonnais.

Visiblement, les enquêteurs de la la sous-direction judiciaire de la DGSI ont "crain[t] un passage à l'acte violent imminent" et sont donc intervenus rapidement. Sur place, la police a d'abord réussi à interpeller un premier frère âgé de 22 ans et sa sœur, qui ont été placés en garde à vue. Dans l'appartement, situé à Vaulx-en-Velin, se trouvait une jeune adolescente de 13 ans, également interpellée, le 3e frère ayant pris la fuite.

Finalement, les investigations ont conduit à l'interpellation et au placement en garde à vue de 4 autres personnes, à la fois dans le Rhône et en Isère. L'un de ces individus était suspecté d'être le fournisseur d'armes que l'individu en fuite cherchait à se procurer.

Un ancien de Forsane Alizza

Lors des perquisitions réalisées aux domiciles des mis en cause, les enquêteurs ont découvert de nombreux documents, de l'argent, des téléphones portables et du matériel informatique. Dans l'appartement du suspect en fuite, "une kalachnikov approvisionnée de 27 cartouches et d'une cartouche chambrée, le mode rafale engagé, outre des munitions de divers calibres" ont été saisis, détaille le communiqué. Un téléviseur, allumé, diffusait l'emblème de l'Etat Islamique.

Les autorités ont immédiatement réagi en lançant "un mandat de recherche concernant l'individu en fuite, âgé de 19 ans, connu de la justice à la suite de sa mise en examen pour son appartenance à la mouvance issue du groupuscule dissous “Forsane Alizza”, mineur au moment des faits, et placé sous contrôle judiciaire depuis le 22 novembre 2012, après 8 mois de détention provisoire", précise le communiqué.

Finalement, l'individu a été interpellé ce jeudi à 12 heures, "dans un taxiphone de Vaux-en-Velin, après avoir opposé une résistance violente aux fonctionnaires de police. Il était porteur d'un revolver Smith & Wesson de calibre 38 chargé".

“Mourir en martyr”

Les investigations ont permis de confirmer l'existence d'une filière d'acheminement de candidats au djihad en Sryie, "notamment de jeunes filles, en lien avec les membres de la fratrie présents dans ce pays".

Toujours selon le parquet, l'enquête a permis d'établir que le principal suspect projetait de commettre des actions violentes, destinées à se procurer des fonds pour financer le djihad en Syrie, et qu'il cherchait des armes pour ce faire. "Les deux frères, très radicalisés, nourrissaient l'ambition de “mourir en martyrs”, à l'instar d'un membre de leur famille, décédé dans un attentat-suicide en Syrie en juin dernier", précise le communiqué.

Au total, 5 personnes vont être déférées au parquet de Paris ce samedi et mises en examen. La jeune fille mineure, mariée religieusement à l'un des frères, a fait l'objet d'une prise en charge éducative à l'issue de sa garde à vue.

1 commentaire
  1. Sophie_Lyon - lun 22 Sep 14 à 16 h 41

    'La jeune fille mineure, mariée religieusement à l'un des frères'De pire en pire, carrément glauque. La religion sert de prétexte pour justifier tous les comportements déviants, inceste, assassinat, terrorisme...

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut