Police Fourgon Tim
© Tim Douet

Lyon : des tags islamophobes sur le consulat d’Algérie

Un ex-policier a été jugé mardi pour avoir tagué ce lundi des slogans racistes, islamophobes et faisant référence à un groupuscule terroriste d’extrême droite sur le consulat d’Algérie de Lyon.

Ce lundi, un ex-policier a été interpellé pour avoir tagué à plusieurs reprises le consulat d’Algérie, situé rue Vauban, dans le 6e arrondissement de Lyon. Au-delà d’une simple dégradation de la façade du consulat, les tags en question étaient explicitement racistes et faisaient référence à l’Action des forces opérationnelles (AFO), un groupuscule d’extrême droite s’étant donné pour mission de mener la “Guerre de France”, à savoir un combat contre les musulmans, amalgamés aux groupes terroristes d’après leur site internet. C’est d’ailleurs dix membres de ce groupuscule qui avaient déjà été arrêtés il y a une dizaine de jours, alors qu’ils projetaient une série d’attentats sur des personnes fichées S et sorties de prison et des femmes voilées. Le chef du groupuscule en question, Guy S., serait également un ancien policier. Encarté au RN et proche des identitaires, l’apprenti graffeur d’extrême droite avait quant à lui démissionné de la police en 2006. Jugé en comparution immédiate, il n’a pas renié ses convictions et a été condamné à 3 mois de prison avec sursis pour les dégradations commises et pour apologie du terrorisme.

à lire également
18 interpellations, 9 policiers légèrement blessés et 3 vitrines de magasins dégradées : le bilan de cette nuit de célébration de la victoire de l'Algérie en CAN reste relativement bon selon la préfecture, compte tenu de l'importante affluence dans les rues de Lyon.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut