Voie lyonnaise n°2. Photo : Métropole de Lyon

Voie lyonnaise n°2 : 200 places de stationnement seront supprimées boulevard Stalingrad

Le plan d'aménagement de la voie lyonnaise n°2 a été adopté en conseil de la Métropole de Lyon. 200 places de stationnement seront supprimées boulevard Stalingrad.

C'est le grand projet phare de la majorité écologiste à la Métropole de Lyon. Les voies lyonnaises, réseau cyclable de 250 km doit voir le jour d'ici 2026 avec 13 autoroutes cyclistes qui relieront la périphérie de l'agglomération au centre-ville lyonnais. Si les travaux d'aménagement de la ligne 1 sont déjà bien avancés, le programme des travaux de la ligne 2, qui reliera Cailloux-sur-Fontaines à Mions, ont été approuvés en conseil métropolitain ce lundi 12 décembre.

21 000 cyclistes d'ici 2030

Les travaux devraient débuter sur les tronçons du boulevard Stalingrad et de la rue Waldeck-Rousseau "à la mi-2023", a indiqué Fabien Bagnon, vice-président de la Métropole en charge des mobilités actives. Ils devraient durer environ sept mois avant de continuer l'aménagement sur le boulevard des Tchécoslovaques. "D'ici 2030, on estime à 21 000 le nombre de cyclistes qui emprunteront chaque jour cette voie", a affirmé Fabien Bagnon.

Désaccord de fond ou de forme ?

Laurence Croizier, élue du groupe de droite La métropole positive a de son côté pointé du doigt "la méthode employée". Selon elle, "l'expérience des élus de terrain n'est pas considérée". "Vos consultations avec 46 avis laissent songeur au regard des milliers de cyclistes amenés à emprunter cette piste cyclable", a-t-elle conclu.

De son côté Bruno Bernard a estimé que le problème n'était pas la forme mais bien le fond : "Vous voudriez que l'on fasse une étude sur la circulation à chaque aménagement. Non, la circulation automobile n'est pas l'alpha et l'oméga de la politique publique."

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut