Des nouveaux équipements à lyon (photo : Ville de lyon)

"Urinoirs inclusifs" : Bruno Bernard défend le bilan de l'expérimentation

Le président de la métropole s'est réjoui sur Twitter jeudi 22 septembre des "bons retours" reçus  l'expérimentation temporaire, qui prend fin le 26 septembre.

Après six mois d'expérimentation, les urinoirs de la discorde, censés faciliter l'accès aux sanitaires dans l'espace public aux femmes et aux personnes à mobilité réduite, seront retirés lundi 26 septembre.

L'occasion pour Bruno Bernard de défendre sur son compte Twitter ce dispositif "mobile et adaptable", qui a servi sur la période à 362 500 utilisateurs.

Après une première enquête de satisfaction exprimant de "bons retours", "94% des répondants sont satisfaits des emplacements actuels des sanitaires et la quasi-totalité jugent l'état de propreté très bon", assure l'élu. "Loin des polémiques, il y a un besoin sanitaire. Nous allons travailler avec ces résultats pour y répondre."

435 000 L d'eau économisés

L'expérimentation aurait par ailleurs permis d'économiser 435 000 L d'eau et de fertiliser 43 hectares de champs – l'urine ayant été récupérée par une plateforme de compostage agricole pour être recyclée dans l'agriculture. "Une solution pour nos agriculteurs face à l'explosion des coûts d'engrais de synthèses, azotés et phosphatés" commente le président métropolitain.

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut