Un laboratoire clandestin de médicaments démantelé à Messimy

La découverte de ce laboratoire est, à cette échelle, une 'première en France'. Selon une source proche du dossier, les matières premières des médicaments provenaient de Belgique et arrivaient dans ce laboratoire (un local appartenant à une association) où les médicaments étaient fabriqués, conditionnés puis envoyés, par colis postaux, aux patients, atteints de maladie de longue durée et de cancer. Les gendarmes ont agi sur commission rogatoire d'un juge du pôle de santé publique de Marseille.

Photo d'illustration @DR

d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut