peloton de gendarmerie de haute montagne
Photo d’illustration. (GAIZKA IROZ / AFP)

Un alpiniste lyonnais de 20 ans se tue dans le massif du Mont-Blanc 

En milieu d’après-midi, dimanche 24 octobre, un jeune alpiniste originaire de Lyon a dévissé dans le massif du Mont-Blanc, en Haute-Savoie. Sa chute sur près de 500 mètres lui a été fatale. 

Un jeune alpiniste qui avait entrepris dimanche 24 octobre l’ascension du col menant aux Dômes de Miages, sur la commune de Saint-Gervais, a perdu la vie après une chute. Selon le Peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM), ce Lyonnais d’origine, âgé de 20 ans, a dévissé alors qu’il se trouvait près du refuge Durier, à plus de 3 350 mètres dans le massif du Mont-Blanc.

Une chute de 500 mètres

L’alerte a été donnée par son compagnon d’ascension, qui a prévenu les secours aux environs de midi. D’après le Dauphiné Libéré, l’alpiniste décédé n’était pas encordé au moment de sa chute sur près de 500 mètres. Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances exactes dans lequel l’accident est survenu. 

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut