Photo : Twitter Laurent Wauquiez

Sécurité, enseignement privé, énergie : la Région Auvergne-Rhône-Alpes double son plan d'investissement pour les lycées

Le deuxième plan d'investissement de la Région Auvergne-Rhône-Alpes pour les lycées est chiffré à environ 3 millions d'euros.

"Le plan Marshall II." Ce n'est pas le nom d'un film, c'est bien le plan d'investissement de la Région Auvergne-Rhône-Alpes pour ses lycées. Après un premier épisode enclenché sur la période 2016-2021 d'un montant d'1,5 milliards d'euros, le président Laurent Wauquiez a présenté la suite d'un dispositif très révélateur de sa politique.

Caméras, sas et portiques dans les lycées

"Grace à ce plan, plus aucun lycée n'est en mauvais ou très mauvais état", s'est enorgueilli l'élu, qui évoque 86 opérations de rénovation sur la période 2016-2021. Sur la sécurité, thème de prédilection du président Les Républicains, 85 % des établissements publics ont été équipés de vidéoprotection et de portiques de sécurité. En 2020, 264 sas de sécurité étaient installés dans des lycées de la Région.

"Nous soutenons les lycées privés sous contrat tout autant que le public", a tenu à rappeler Laurent Wauquiez ce jeudi matin, avant d'en remettre une couche en conseil régional en s'adressant à la gauche de l'hémicycle : "cette façon de segmenter le pays et de dire que certains relèveraient uniquement du service public où on concentre tous les feux, et que les autres devraient être relégués en seconde division, c'est une profonde erreur".

Performance énergétique

Pour ce deuxième plan Marshall, ce sont donc 200 millions des 3 milliards d'euros du dispositif qui seront entièrement dédiés à l'enseignement privé. Un milliard d'euros sont quant à eux fléchés vers le plan de performance énergétique lancé à la rentrée et dont l'objectif est, entre autres, de réduire de 40 % la consommation énergétique des lycées.

Enfin, environ 230 millions d'euros sont d'ores et déjà bloqués pour la construction de quatre nouveaux établissements dont un à Meyzieu dans la Métropole de Lyon. Un autre à Caluire-et-Cuire est en cours d'étude.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut