Photo d’illustration prise lors de la manifestation des agriculteurs contre le plan Loup

Rhône : les agriculteurs en difficulté appelés à se manifester

Les agriculteurs confrontés à des difficultés économiques, sociales et techniques peuvent monter un dossier pour qu'un expert vienne réaliser un audit de leur exploitation et qu'ils puissent bénéficier d'un accompagnement personnalisé. Dans le Rhône, les candidatures doivent être envoyées avant le 14 septembre.

Les difficultés des agriculteurs sont délicates à repérer avant que leur exploitation ne soit en cessation de paiement. Face à ce constat, le ministère de l'Agriculture a engagé une réflexion dès la fin de l'année 2016 pour renouveler la manière d'identifier et d'accompagner les agriculteurs face aux obstacles. Un travail qui s'effectue au niveau du département. Dans le Rhône, les agriculteurs dans le besoin peuvent adresser un dossier avant le 14 septembre.

Expertise et plan d'action

Un expert habilité par le préfet pourra réaliser un audit de l'exploitation afin d'orienter l'agriculteur vers les dispositifs appropriés et bâtir avec lui un plan d'action qu'il pourra lui seul valider. Une visite d'expert remboursée à hauteur de 80 % et qui conditionne les aides financières qui pourraient découler du processus d'accompagnement. Dans le cas de fausses déclarations, l'intégralité des frais de l'audit est à la charge de l'exploitant. En fonction de la situation, l'auditeur peut conseiller à l'agriculteur la cessation de son activité si nécessaire.

Confidentialité garantie

La validation et l'examen du dossier des agriculteurs sont faits de manière confidentielle par la direction départementale des Territoires du Rhône (DDT). Chacun est amené à signer une clause de confidentialité qui engage à garantir la non-divulgation des informations fournies par les agriculteurs en détresse dans leur vie professionnelle. Ces dossiers permettront ensuite, toujours au niveau du département, d'avoir une idée plus précise de l'ensemble des problèmes économiques, financiers et sociaux des agriculteurs qui formulent une demande d'aide. En parallèle, le service Agri écoute a été renforcé au niveau national et a suivi près de 400 agriculteurs pour prévenir le stress, la dépression et le suicide.

à lire également
Coordinateur du projet Transenvir, Stéphane Frioux et son équipe vont prochainement mettre en ligne un site consacré à l'histoire des politiques de transition environnementale face aux risques environnementaux dans l'agglomération lyonnaise. Entretien avec ce maître de conférences à l'université Lyon 2 et chercheur au laboratoire Larhra. Lyon Capitale : Après la démission de Nicolas Hulot du […]

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut