Le nouveau préfet délégué pour la défense et la sécurité, M. Ivan Bouchier. @WilliamPham

Rhône : le nouveau préfet délégué à la défense et à la sécurité a été investi

Lundi 19 juillet, Ivan Bouchier a pris ses fonctions de préfet délégué pour la défense et la sécurité. La cérémonie a eu lieu devant le monument aux policiers morts, dans le cimetière de Loyasse (5e).

"Garde à vous !" Sous le soleil de juillet enfin reparu, le nouveau préfet délégué, Ivan Bouchier, a été reçu lundi matin au cimetière de Loyasse, sur les hauteurs de la ville. Devant le monument aux morts de la police nationale, le maître de cérémonie a investi le nouveau membre du corps préfectoral, entouré par des policiers, commissaires, pompiers du SDMIS du Rhône, représentants du gouverneur militaire...

Le préfet Pascal Mailhos a accompagné Ivan Bouchier déposer une gerbe bleu blanc rouge en hommage aux policiers morts pendant les deux guerres mondiales - entre autres. Inauguré en 1939, cet édifice dédié au souvenir se situe à l'entrée du plus ancien cimetière encore en usage à Lyon. "À la police lyonnaise la population reconnaissante", indique-t-il.

La justice a assisté à l'investiture : le procureur de la République de Lyon, Nicolas Jacquet, était présent, ainsi que Geneviève Verley-Chenel, présidente du tribunal administratif et de la cour d'appel.

Le préfet M. Pascal Mailhos et le nouveau préfet délégué pour la défense et la sécurité, M. Ivan Bouchier, ont rendu hommage aux policiers lyonnais morts au cours du dernier siècle, au son de l'hymne national. @WilliamPham

Un Parisien aux côtés de Pascal Mailhos

Sous-préfet de Brest (29) depuis 2016, Ivan Bouchier a été promu chevalier de la légion d'honneur le 14 juillet dernier par décret. Parisien, il a auparavant également exercé durant 4 ans la fonction de sous-préfet à L'Haÿ-les-Roses (94). Diplôme de droit public à l'Institut d'études politiques de Paris, c'est à 61 ans qu'il s'apprête à occuper le poste de préfet délégué pour la défense et la sécurité, "dès cet après-midi" comme il l'affirme.

En réalité, M. Bouchier a déjà pris part à la vie de la préfecture lyonnaise, puisqu'il explique s'être rendu "dès samedi en salle de crise", dans le cadre de la manifestation contre la vaccination obligatoire qui a eu lieu. Il dénonce d'ailleurs des "manifestations sauvages non autorisées", au caractère "inacceptable". "Il faut que le droit de manifester soit encadré", ajoute-t-il.

Lire aussi : Lyon : près de 900 personnes réunies à Lyon pour dénoncer le pass sanitaire, le rassemblement déborde

Des problèmes de sécurité publique à régler d'urgence dans le Rhône

Le nouveau préfet délégué assistera Pascal Mailhos dans le cadre de ses missions. Ses priorités : s'occuper des problèmes structurels liés aux "violences délictuelles habituelles : rodéos urbains, stupéfiants, violences urbaines...", qui relèvent de la sécurité publique. Il a notamment mentionné "plusieurs dizaines de points de drogue à Lyon et dans les villes voisines", qu'il s'agit de démanteler.

"Je vais m'atteler à faire en sorte de travailler avec l'ensemble des forces de l'ordre et des élus", affirme-t-il. Le préfet délégué pour la défense et la sécurité remplace Thierry Suquet, nommé préfet à Mayotte.

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut