Lyon – Le Rhône et la façade du Grand Hôtel-Dieu © Florent Deligia
Lyon – Le Rhône et la façade du Grand Hôtel-Dieu © Florent Deligia

Rhône-Alpes : on a testé pour vous Qualité des rivières, l'application des Agences de l'eau

Lancée en 2013 par les agences publiques de surveillance de la qualité de l'eau, l'application Qualité des rivières a mis à jour ses données fin juin. 

L'Agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse, qui fait partie des six établissements publics nationaux chargés d'améliorer la qualité de l'eau, a mis à jour son application Qualité des rivières le 30 juin dernier. 12 000 points de surveillance des rivières y sont cartographiés en France, dont 1 318 en Auvergne-Rhône-Alpes.

L'application propose de comparer l'évolution de l'état du cours d'eau depuis 2018, lorsque l'ensemble des données est disponible. Pour 2021, cela sera actualisé à la fin de l'année, explique l'établissement public. L'Agence de l'eau indique aussi informer en temps réel de la qualité bactériologique des lieux de baignade, ainsi que les différentes espèces présentes à un endroit donné. Dans la Saône, à Lyon, une pêche partielle de l'Agence française pour la biodiversité a permis d'établir une liste : brochets, ablettes, loches franches, sandres...

De quelle qualité est l'eau du Rhône à Lyon, sur l'année 2020 ? L'état écologique global du fleuve est dans le jaune : moyen. Sur les trois dernières années, la situation n'a pas changé, d'après l'application : l'équilibre de la température, de la concentration en nutriments, en polluants spécifiques, la teneur en oxygène... tout semble en bon état. Il en est de même pour le fleuve à Vernaison et Chasse-sur-Rhône. Pourtant, impossible de suivre le cours rhodanien jusqu'au delta de Camargue : les données sont incomplètes ou manquantes selon les lieux.

 

L'interface de l'application présente une carte interactive des cours d'eau français. Les données indiquent par exemple que les Gorges de la Duchère, à Lyon, sont dans un état écologique moyen, avec un excès de nitrates et de phosphates qui perturbe l'écosystème aquatique. Capture d'écran @Qualité des rivières.

Malgré de multiples réactualisations, les informations sur les sites de baignade n'apparaissent pas sur l'application. Ce sont pourtant les seules mises à jour en temps réel. Contactée par Lyon Capitale, l'agence indique qu'en raison d'une modification du serveur, ces fiches ne seront pas disponibles avant fin juillet. L'établissement a utilisée les données collectées par le Ministère de la Santé, l'Agence française pour la biodiversité, les Directions régionales de l'environnement, de l'aménagement et du logement...

L'application se veut ludique : un quiz a été conçu pour vérifier la culture des utilisateurs sur la gestion de l'eau en France. 17/20 pour Lyon Capitale  ! Pour accompagner son développement, l'Agence Rhône Méditerranée Corse a également lancé un podcast sur l'histoire des fleuves et rivières françaises, "En immersion". Un épisode sur le Rhône est paru en avril dernier.

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut