Restos du Coeur : toujours pas le grand soir

Catherine Guillon, responsable du centre du 4ème, s'est alarmée d'avoir reçu la semaine dernière une dame de 92 ans, 'mal en point'. 'On est le bouchon de la cocotte-minute', estime-t-elle, observant la généralisation des situations de plus en plus précaires.

L'an dernier, deux millions de repas ont été distribués dans le département, et 22 500 personnes ont été accueillies. Et alors que la nouvelle campagne d'inscriptions vient de s'ouvrir, on évalue déjà l'augmentation des bénéficiaires de l'aide alimentaire fournie par les Restos du coeur à 30 %. L'association, qui avait été lancée en 1985 par Coluche, inscrit les gens dans le besoin d'après un barème économique. 'Mais en réalité, on prend parfois des gens qui n'entrent pas dans les critères, certains n'ont pas de justificatifs, n'ont pas de papiers, et on leur donne une carte quand même', explique Catherine Guillon.

Dans le Rhône, l'un des départements qui sert le plus de repas en France, on compte 1500 bénévoles. 'Il y a suffisamment de monde, annonce Pierre Garel, responsable départemental des Restos. Aujourd'hui, on cherche surtout de l'aide de gens très spécialisés, comme des chauffeurs poids-lourds.'

Les Restos du Coeur dans le Rhône :

Aide alimentaire : L'Arbresle, Beaujeu, Brignais, Bron, Décines, Oullins, Givors-Grigny, Lyon 1er-2ème-6ème, Lyon 3ème-8ème, Lyon 4ème-Caluire, Lyon 5ème-9ème, Lyon 7ème, La Duchère, Meyzieu, Neuville sur Saône, Pierre Bénite, Rillieux la Pape, Saint Fons, Saint Priest, Saint Symphorien sur Coise, Tarare, Vaulx en Velin, Vénissieux, Villefranche, Villeurbanne

Responsable Rhône - Pierre Garel : 04 78 78 05 05

Photo : B.Amsellem / Restos du Coeur

à lire également

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut