faits divers
Pompier du Rhône © Tim Douet

Quel détecteur de monoxyde de carbone acheter ?

Alors que les intoxications mortelles au monoxyde de carbone sont toujours une réalité, acheter un détecteur dédié peut parfois sauver la vie. Quel modèle choisir ?

Régulièrement nous rapportons des cas d'intoxications au monoxyde de carbone, parfois mortelles. Ce gaz invisible et inodore apparait quand une combustion est incomplète, souvent avec un chauffage au bois, butane, charbon, essence, fuel, gaz naturel, pétrole, propane... En cas d'intoxication, des maux de tête ou fatigue ou nausée peuvent apparaître, avec un risque de comas ou de mort dans les cas les plus graves.

Les trois règles de base restent de faire vérifier son chauffage par combustion régulièrement par un professionnel spécialisé, d'aérer son logement, et de ne pas chauffer son domicile avec un appareil à combustion qui n'aurait pas une évacuation vers l'extérieur.

Un détecteur qui n'est pas obligatoire 

En France, il n'est pas obligatoire d'avoir un détecteur de monoxyde de carbone, mais sa présence peut être un allié précieux pour être tranquille, où s'assurer que même lorsqu'on fait le nécessaire chez soi, un voisin n'est pas obligé quelques règles, faisant courir un risque aux autres occupants d'un immeuble. Des situations qui arrivent parfois, comme ce fut le cas pour l'un des journalistes de la rédaction qui un jour entendit son détecteur se mettre en marche, alors que tous les appareils à combustion étaient éteints. Le monoxyde de carbone venait d'un braséro installé par sa voisine, un étage en dessous.

Quel détecteur acheter ?

Pour s'assurer que le détecteur respectera les bases, il est impératif d'en choisir un à la norme NF EN 50291. Par ailleurs, la durée de vie du capteur est de 5 à 10, elle est mentionnée sur la notice du produit et doit être respectée. Certains détecteurs possèdent une petite étiquette permettant de connaître la "péremption". Sa position est également importante puisqu'il doit être placé à proximité de l'appareil de combustion. Ainsi quel modèle choisir ?

Nest Protect : c'est la "Rolls" des détecteurs avec néanmoins deux défauts, il est cher, 120 euros, et il fait partie de l'écosystème Google, ce qui peut être un casus belli pour certains utilisateurs. Ce produit connecté fait néanmoins également office de détecteur de fumée et sa durée de vie est de 10 ans.

 

Kidde 7DCOC : le choix du rapport qualité/prix, 29 euros, pour un bon produit qui a fait ses preuves. Pas de fonction connectée, juste un détecteur qui fait ce qu'on lui demande de faire. Comme le Nest, sa durée de vie est de dix ans. Une version plus compacte et moins chère, 25 euros, existe également. 

Siemens Delta Reflex 5TC1260 : un produit simple à prendre en main grâce à son gros bouton qui ne passe pas inaperçu et une notice d'utilisation compréhensible par tous. Il a une durée de vie de dix ans, vendu 40 euros et conviendra à ceux qui veulent le détecteur le plus facile à comprendre. 

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut