(Photo d’archives Guillaume Lamy)

Quatre personnes interpellées après France - Maroc voulaient commettre des violences racistes

Le parquet de Lyon confirme que 4 des 8 personnes placées en garde-à-vue suite au match France - Maroc ont été déférées afin d'être placées en examen.

La victoire de la France sur le Maroc en demi-finale de la Coupe du monde de foot au Qatar a donné lieu à des scènes de liesse à travers la Presqu’île, avant que la situation ne dégénère. 8 personnes ont été interpellées mercredi 14 décembre.

Le parquet de Lyon a confirmé que parmi les interpellations, quatre personnes ont été déférées pour être placées en examen. Les faits reprochés : "participation à un groupement formé en vue de la préparation de violences ou de dégradations et participation à un attroupement avec arme et/ou visage dissimulé. Ces personnes sont suspectées d'appartenir à des mouvances d'ultra droite et qu'elles étaient présentes pour commettre des violences à caractère raciste.

Lire aussi : Le conseil municipal adopte un vœu contre les QG de l’extrême droite à Lyon

Une information judiciaire a été ouverte pour identifier et interpeller les co-auteurs et complices susceptibles d’avoir participé ou préparé les violences. Les investigations se poursuivent désormais sur commission rogatoire, sous l’autorité d’un juge d’instruction.

Sur le même sujet : Au moins sept interpellations à Lyon après la qualification des Bleus en finale

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut