Illustration drogue cocaïne et cannabis
Illustration drogue © Tim Douet

Près de Lyon : il gagnait 1 000 euros par mois pour faire la "nourrice" d'un dealer

Le suspect arrêté à Saint-Priest gagnait pas loin du Smic  pour faire la "nourrice" d'un dealer.

Les jours passent et se ressemblent. Lundi dernier, en plein après-midi, un équipage de la Bac (Brigade anti criminalité, NdlR) contrôlait une voiture suspectée d'être volée, les policiers étant attirés par le déflecteur avant droit brisé.

Une forte odeur de cannabis dans l'habitacle poussait les policiers à fouiller la voiture et  perquisitionner au domicile et dans un box  du conducteur.

Etaient saisis 24 grammes de cocaïne, 660 grammes d'huile de cannabis, 1,3 kilos d'herbe de cannabis, 4,8 kilos de résine de cannabis, 2 armes de poing et 8 munitions ainsi que 39 710 euros en espèces.

Placé en garde à vue et auditionné par les enquêteurs, l'homme 20 ans, habitant Mions (quinze kilomètres au sud-est de Lyon), expliquait être une nourrice (personne qui veille sur la marchandises de dealers) depuis deux mois pour le compte d'un dealer du quartier de Bel-Air, à Saint-Priest, dont il taisait le nom par peur de représailles.

Il disait être rémunéré à hauteur de 1 000 euros par mois pour garder et remettre les stupéfiants à d'autres individus.

Il est jugé ce mercredi 24 février en comparution immédiate.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut