@Lyon Capitale

Pourquoi un hélicoptère survole Lyon depuis mercredi ? On vous explique

Un hélicoptère survole Lyon à très basse altitude depuis mercredi. La raison : une vaste opération de cartographie du territoire.

Les habitants de plusieurs quartiers de Lyon ont aperçu, mercredi 15 juin, un hélicoptère voler à très basse altitude. L'appareil rouge et jaune n'est autre qu'un "Dragon", soit le nom donné à l'hélicoptère la sécurité civile et mis à disposition des sapeurs-pompiers, du SAMU, de la police ou encore la gendarmerie.

Survol à moins de 100 mètres

Mais cette fois-ci, l'engin a été utilisé pour une raison bien différente. Selon la préfecture du Rhône, il s'agit d'une opération de cartographie de territoire qui ne se borne pas uniquement à Lyon et qui durera plusieurs jours. Ces appareils doivent ainsi voler à moins de 100 mètres d'altitude et à basse vitesse pour pouvoir réaliser leur opération correctement.
L’IGN (l’Institut national de l’information géographique et forestière), explique avoir programmé des survols du territoire national, dont Lyon, avec des avions pour ses cartographies. Toutefois, ceux-ci ne sont pas assurés par des hélicoptères. "Cette opération n’est pas une commande faite à l’IGN", a indiqué l'institut.

Une opération du même ordre aura lieu dans la Loire à partir du 20 juin. Pendant 4 jours, des appareils survoleront des villes comme Saint-Etienne "en préparation de grands événements à venir, notamment la Coupe du Monde de Rugby 2023 ou encore les Jeux Olympiques de 2024", informe la préfète de la Loire .

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut