Pollution à Lyon © Florent Deligia

Pollution : la qualité de l’air est mauvaise en cette fin de semaine à Lyon

Depuis le mercredi 24 novembre, la qualité de l’air se dégrade à Lyon et dans le reste de l’agglomération en raison du peu de vent, ce qui favorise l’accumulation des particules fines émises par les "activités de chauffage". 

Cette semaine l’agglomération lyonnaise est en proie à une mauvaise qualité de l’air. Depuis le 24 novembre, le nombre de particules fines présentes dans l’atmosphère augmente sensiblement sur Lyon et ses environs. La situation observée ce jeudi 25 novembre sur le territoire est sensiblement similaire, avec une forte concentration de particules de type PM 2,5 dans l’air. 

Cette situation s’explique notamment par la présence "d’un vent peu marqué, favorable à l’accumulation des particules très fines émises par les activités de chauffage notamment", analyse l’Atmo Auvergne-Rhône-Alpes, spécialiste de la qualité de l'air dans la région. Ainsi la qualité de l’air restera mauvaise ce vendredi 26 novembre, avant de s’améliorer samedi sous l’effet de conditions favorables à la "dispersion des polluants émis dans l’atmosphère".

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut