La ville de Villeurbanne sera la capitale française de la culture en 2022

Plus de 800 évènements culturels : Villeurbanne, capitale française de la culture en 2022, voit les choses en grand

Fin mars 2021, la ville de Villeurbanne a été désignée capitale française de la culture 2022 par le ministère de la culture.  Comment la culture va être mise au coeur de la vie des Villeurbannais pendant un an ? Plus de 800 évènements, dont 200 concerts et 300 spectacles, sont prévus. La culture partout et pour tous pendant un an. Décryptage.

La ville de Villeurbanne a été désignée au printemps 2021 « capitale française de la culture » pour l’année 2022, un label décerné par le ministère de la culture pour la première fois. Angoulême, Brest, Laval, Le Mans, Metz, Saint-Paul de la Réunion, Sète et la communauté de communes du Val Briard étaient en concurrence avec Villeurbanne pour l'obtention du label. Mais le projet villeurbannais, articulé autour de la jeunesse, a séduit. Il a été retenu.

Le mercredi 10 novembre, au Rize de Villeurbanne, en grandes pompes, le programme a été dévoilé. Avec un budget prévisionnel de 10 millions d'euros (dont 10 % du Ministère de la Culture et plus de 30 % de mécénat notamment).

"Ca va être un an où la culture sera omniprésente dans l’espace public, dans les salles, dans les évènements. Ca va permettre d’avoir des rencontres avec la culture beaucoup plus fréquentes et beaucoup plus faciles. C’est ça la capitale française de la culture : la culture partout, pour toutes et tous, dans un accès facilité et renouvelé", confiait le maire de la commune de cité de 150 000 habitants, la grande voisine de Lyon, Cédric Van Styvendael, cet été à Lyon Capitale (un entretien à retrouver ICI).

Un programme articulé autour de la jeunesse, mais pas que

Un programme fidèle à l'histoire et aux traditions de la cité. "La culture est le moyen par lequel nous donnons du sens au monde et à la vie. Les récits, l’exercice de la sensibilité, la rencontre de leurs différences, font que les groupes sociaux se nouent, se recomposent, que les individus se situent et arrivent tant bien que mal à se tenir debout. La culture permet à l’espèce humaine d’avoir cette drôle de particularité de connaître quelque chose de ses grands-parents. C’est pourquoi Villeurbanne a toujours accordé une grande place à la culture, dans son sens le moins prétentieux et le plus émancipateur", confie le maire de Villeurbanne.

Parmi les évènements prévus, la participation de la compagnie de théâtre de rue Royal de Luxe est d'ores et déjà programmée, avec une création prévue du 23 au 25 septembre 2022.

Un grand banquet de 6,5km entre Villeurbanne et Lyon le 21 juin

Le 21 juin, lors du 40e anniversaire de la Fête de la musique, Villeurbanne et Lyon s'associent pour créer "revenir aux sources de cet événement, invitent les habitants à sortir leurs instruments de musique et à investir l’espace public". Ainsi, 6,5km de voirie, traversant les deux villes, du cours Emile-Zola au Cours Vitton, seront fermées à la circulation. "Un grand banquet de plus de 6km de long sera installé sur ces deux artères pour permettre aux habitants de partager, en toute convivialité, les plats qu’ils auront cuisinés", explique la ville de Villeurbanne.

Entre le 3 et le 5 juin, 100 jeunes de 12 à 25 ans vont organiser le "Festival de la Feyssine" à la Feyssine. Eux-mêmes vont organiser l'évènement de A à Z, contacter les artistes, créer, laisser libre part à leur imagination et à leur créativité.

Des mini-mix dans toutes les écoles de la ville, des balades patrimoniales

De nombreux autres évènements et animations auront lieu. Comme l'ouverture de mini-mix dans les groupes scolaires villeurbannais. "Qu’est-ce qu’un mini-mix ? Ce n’est pas un nouveau centre culturel. Mais c’est faire plus qu’une BCD (bibliothèque centre de documentation) ou une salle d’arts plastiques. C’est avoir un lieu et des personnes dans l’école où vont se croiser les esthétiques, et faire se rencontrer le public scolaire et les artistes, et cela tout au long de l’année. On commence dès l’automne, on n’attend pas le 1er janvier. On recrute des médiateurs, un pour deux écoles (7 médiateurs), une coordinatrice, un médiateur du patrimoine et un intervenant en milieu scolaire pour la musique. Ca va se déployer au rythme de trois ou quatre chaque année pour couvrir l’ensemble de nos groupes scolaires d’ici 2026", nous expliquait cet été Stéphane Frioux, adjoint à la culture de Villeurbanne.

Des parcours patrimoniaux seront également déployés. "Au-delà des Gratte-Ciel, il y a du patrimoine ordinaire caché un peu dans tous les quartiers. Les jeunes vont être les premiers à les expérimenter. Le Rize (centre culturel) pilote ça. Pour 11 des 22 parcours. Et les 11 autres vont être proposés par les partenaires du territoires : l’institut d’art contemporain par exemple pour un parcours sur les œuvres d’art dans l’espace public etc... Il y aura un festival des balades patrimoniales sur plusieurs week-ends lors de l’automne 2022", ajoute Stéphane Frioux.

Quelques exemples de balades :

• Gratte-Ciel, l’exploration utopique
• Sur les traces de l’aventure Gillet
• La Doua, lieux communs ?
• Cours Tolstoï en mutations
• Tonkin, expérimenter la ville
• Balade du Chaâba, les socles communs de l’exil
• Le Rhône à vél’eau, environnement et patrimoine
• La balade des absentes
• Sur la Frontière entre Lyon et Villeurbanne
• La face dansée des Buers

"Théâtres, musées, compagnies d’arts de la rue, cinémas, lieux de diusion musicale, mais aussi, universités et associations culturelles variées sont mobilisés pour proposer des centaines d’événements, festivals, spectacles, concerts, défilés, expositions", conclut la ville de Villeurbanne.

Lire aussi : Villeurbanne, capitale française de la culture en 2022 : la culture partout et pour tous pendant un an, tout ce qu'il faut savoir

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut