Pierre-Bénite est l’une des premières villes de France à lancer une politique d’achats groupés pour faire face à la flambée des prix du gaz et de l’électricité

Pierre-Bénite propose des achats groupés pour faire face à la flambée des prix de l'énergie

Pour faire baisser les coûts de l'énergie, la mairie de Pierre-Bénite, dans la métropole de Lyon, innove avec une politique d'achats groupés destinée aux habitants.

Avec la flambée des prix  du gaz et de l'électricité, la ville de Pierre-Bénite (10 000 habitants) innove et lance des achats groupés "pour consommer mieux et moins cher".

La mairie de Pierre-Bénite explique que le fait de grouper la demande permet de faire baisser les coûts de manière significative. "Si le coût de l’énergie ne cesse d’augmenter, nous constatons également qu’avec la crise sanitaire, le pouvoir d’achat des français a été fragilisé, argue Jérôme Moroge,le maire (LR) de Pierre-Bénite. Conscients de cela, nous avons décidé d’accompagner les Pierre-Bénitains avec une politique d’achats groupés qui leur permet, non seulement, de baisser les coûts, mais également, d’accéder à des ressources énergétiques plus respecteuses de l’environnement."

Concrètement, la ville a interrogé plusieurs fournisseurs d'énergie. En groupant la demande, les économies réalisables ont été évaluées à 20 % sur une facture de gaz et d'électricité.

Une consultation publique a démarré le 18 octobre dernier (et se termine le 1er décembre) pour sonder les besoins des habitants.

Sevran, pionnière

Pierre-Bénite n'est pas la première à lancer une telle politique.  Il y a quelques semaines, la ville de Sevran (Seine-Saint-Denis) a également lancé, récemment, son premier achat groupé d'énergies. La ville a choisi Wikipower, une entreprise spécialiste de l’achat groupé d’énergie, pour mener ce processus.

"L’union fait la force, mais aussi l’énergie.... C’est le résumé mais aussi l’objectif de l’action collective lancée par la commune afin de réduire les factures d’énergies des Sevranais en leur ouvrant la possibilité de participer à une opération d’achat groupé, assure la mairie (Divers gauche). Autrement dit, rassembler le plus grand nombre de ménages afin d’avoir ensemble plus de poids auprès des fournisseurs d’électricité verte et de gaz naturel et donc négocier des tarifs attractifs en vue d’une réduction substantielle de leurs prochaines factures."

En ces temps de fragilisation du pouvoir d'achat et de flambée des prix de l'énergie, d'autres villes pourraient suivre l'exemple de Sevran et de Pierre-Bénite qui font figure de pionnières.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut