Contrôle du pass sanitaire au cinéma Pathé Bellecour. @WilliamPham

Pass sanitaire : les départements d’Auvergne-Rhône-Alpes où il pourrait être levé

Mesure phare pour lutter contre l’épidémie de Covid-19, le contrôle du pass sanitaire pourrait bientôt être allégé, voire être levé dans les départements français où la circulation du virus est la plus faible. Alors qu’un conseil de défense sanitaire se déroule ce mercredi matin pour évoquer ce sujet, quatre départements d’Auvergne-Rhône-Alpes pourraient être concernés.

Depuis plusieurs jours, différents représentants du gouvernement laissent entendre que le pass sanitaire pourrait être territorialisé prochainement au vu de l’évolution de l’épidémie en France. "Lorsque vous êtes dans une période de décroissance d'une vague épidémique, que le virus circule moins, nous respectons ce principe de proportionnalité et de territorialisation des mesures, c’est-à-dire que nous devons être capables de dire 'cette mesure-là n'est plus indispensable dans ce territoire à ce moment-là'. C'est notre philosophie depuis le début", expliquait lundi sur BFMTV Olivier Véran, le ministre de la Santé. Avant cela, jeudi dernier, Emmanuel Macron s’était également dit prêt à "lever certaines contraintes" dans les "territoires où le virus circule moins vite". Toutefois, le président de la République n'avait pas donné  .

Lire aussi : Covid-19 : à Lyon, le nombre de nouveaux cas baisse, mais le Rhône toujours au-dessus du seuil d'alerte

La tenue, ce mercredi 22 septembre, d’un conseil de défense sanitaire sur ce sujet doit permettre d’apporter de nouveaux éléments de réponse et peut-être préciser quels départements pourraient être concernés par un allégement des mesures sanitaires. Actuellement, selon le porte parole du gouvernent,  "une trentaine de départements où le taux d’incidence est en dessous de 50 cas pour 100 000 habitants" sont concernés par une baisse de la circulation du Covid-19. Selon les données publiées par Santé publique France il y en avait exactement 41 le 18 septembre, dont plusieurs en Auvergne-Rhône-Alpes. 

4 départements sous le seuil d’alerte de 50

Si le gouvernement venait à retenir le critère d’un taux d’incidence en dessous de 50, pour 100 000 habitants, pour lever le pass, quatre départements de la région Auvergne-Rhône-Alpes pourraient être concernés. Il s’agit de l’Allier (21,7), le Puy-de-Dôme (46,6), le Cantal (17,5) et la Haute-Loire (39,7) en Auvergne où, au 18 septembre, le taux d’incidence se situait sous la barre des 50. 

Le Rhône et les autres départements de la région sont encore tous au-dessus du seuil d’alerte :

  • Rhône : 82
  • Loire : 60,3
  • Ardèche : 89,6
  • Drome : 103,4
  • Isère : 58,4
  • Savoie : 53,9
  • Haute-Savoie 75,8
  • Ain : 66,2

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut