Numéro 23 : la fausse audition devant le CSA du 8 mars 2012 en vidéo

Le jeudi 8 mars 2012, Pascal Houzelot passait un oral de complaisance devant un CSA de complaisance pour sa chaîne encore baptisée Tvous la Télédiversité –elle sera nommée Numéro 23 à son lancement, dotée d’une convention remaniée, n’ayant plus rien à voir avec le "projet" initial.

D’après Rachid Arhab, qui se confie aujourd’hui au Parisien et se dit "révolté", sept conseillers sur neuf ont voté pour cette escroquerie intellectuelle. "L’unique objectif des porteurs de ce projet était de planifier une belle opération financière", affirme l’ancien Conseiller. On recherche activement le second Sage rebelle et courageux, qui a osé résister au vrai président du CSA d’alors : Nicolas Sarkozy.

Histoire d’une manipulation à 90 millions d’euros, où les homosexuels, les handicapés, les arabes et les blacks n’ont toujours été qu’un alibi.

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut