Barbarin
© Tim Douet

Mgr Barbarin : “accueillir des Irakiens, pas souhaitable”

Mgr Barbarin s’est confié au Figaro sur son voyage en Irak.

“L'enjeu était de se montrer proche, c'est parfaitement réussi. Les Irakiens ont entendu dire que nous prions pour eux, mais il fallait qu'ils sachent que c'était vrai", a-t-il expliqué. Le cardinal a analysé la situation du pays. "S'il y a une confédération de trois États, kurde, chiite, sunnite, il n'y aura pas de place pour les chrétiens, mais il y aura des chrétiens chez les Kurdes, chez les chiites, chez les sunnites.” Et d'ajouter : “Le fait d'accueillir des réfugiés irakiens [en France, ndlr] est généreux, mais pas bien concret et pas bien souhaitable (...) ce n'est pas souhaitable car les chrétiens contribuent à la paix et à la concorde de ce pays.”

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut