Une école lyonnaise ©PLUQUETPierreAntoine
©PLUQUETPierreAntoine

Métropole de Lyon : un écolier sort un taser de son sac en pleine récrée, une enquête ouverte

Stupeur à l’école Simone-de-Beauvoir à Saint-Fons, dans la Métropole de Lyon, le 20 mai dernier lorsqu’un enfant a sorti un taser devant ses camarades à la récrée. Fort heureusement il n’y a pas eu de blessé, mais une enquête a tout de même était ouverte par le procureur de la République. 

Un écolier scolarisé en primaire au sein de l’établissement Simone-de-Beauvoir à Saint-Fons est allé à l’école avec une arme de catégorie B le 20 mai dernier, selon une information de BFM Lyon que nous avons pu confirmer. L’Académie de Lyon précise que l’enfant "a sorti [un] taser de son sac devant ses camarades" lors d’une récréation. 

Grâce à la présence d’un adulte situé à proximité, qui "est tout de suite intervenu", l’arme a rapidement été "récupérée", insistent les services académiques. Une rapidité d’intervention qui serait d’autant plus salutaire que selon nos confrères l’écolier aurait dit vouloir se servir du taser sur un autre élève. 

Pas de sanction scolaire

Après l’incident, la direction de l’école a averti la famille de l’enfant incriminé, mais a également transmis un signalement au procureur de la République. Celui-ci a demandé l’ouverture d’une enquête pour éclaircir la situation. 


"Un travail a été mené entre une psychologue de l’Éducation nationale, l’infirmière scolaire, la famille et l’élève afin de permettre la prise de conscience de la gravité de son geste", Académie de Lyon


Sur le plan scolaire, l’Académie précise que l’écolier ne subira pas de sanctions disciplinaires, à l’instar d’une exclusion temporaire ou définitive, ce type de procédure n’existant pas dans le premier degré. "En revanche un travail a été mené entre une psychologue de l’Éducation nationale, l’infirmière scolaire, la famille et l’élève afin de permettre la prise de conscience de la gravité de son geste", souligne l’Académie. 

Depuis, la Direction des services départementaux de l'éducation nationale est en contact quotidien avec l’établissement. 

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut