Agriculteur traitant un champ aux pesticides – région de Lille, 2016 © Denis Charlet / AFP
Photo d’illustration. © Denis Charlet / AFP

Métropole de Lyon : un appel à projets de 400 000 euros pour redynamiser l'activité agricole

La Métropole de Lyon lance un appel à projets pour redynamiser les terres agricoles et valoriser les espaces en zones PENAP, avec un budget de 400 000 euros.

Le Grand Lyon souhaite enrichir le dynamisme des zones agricoles qui occupent son territoire, en lançant son 6e appel à projets, pour un budget de 400 000 euros.

Renforcer l'activité agricole fait partie des grands axes politiques de la Métropole de Lyon. Avec une enveloppe à hauteur de 400 000 euros, l'appel à projets est ouvert aux agriculteurs, aux collectivités et acteurs locaux, jusqu'au 10 décembre 2022. La Métropole de Lyon souhaite pérenniser et assurer le bon fonctionnement des espaces agricoles du territoire, classés en zones PENAP (Protection des espaces naturels et agricoles urbains, soit 9 836 hectares).

Comment proposer un projet ?

Les candidats retenus doivent être installés dans l'agglomération lyonnaise, exploiter des terrains classés en PENAP et être engagés dans une démarche environnementale. Le dernier critère est fortement apprécié au regard du positionnement politique de la Métropole de Lyon, composée d'une majorité écologiste.

Les candidats qui répondent à l'appel à projets doivent présenter des propositions selon cinq critères : pérenniser la destination agricole du foncier, renforcer le circuit court, encourager le renouvellement des exploitations et favoriser la transmission des bâtiments entre cédants et repreneurs, préserver la biodiversité, et enfin, renforcer la communication entre la ville et la campagne.

Diverses aides pour le projet retenu

Si le projet d'un agriculteur est accepté par la Métropole, ce dernier disposera des aides à l'investissement, entre 20% et 60%. Les dépenses liées aux "projets d'installation en bio et circuits courts sur le territoire" seront également soutenues à hauteur de 40%. Aussi, la plantation de haies champêtres est soutenue à 100 % par la Métropole.

Lire aussi : Lyon : pour transformer le quartier de La Duchère, la Ville mise sur l'agriculture urbaine

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut