Alexandre Vincendet © Tim Douet

Métropole de Lyon : la police et le maire de Rillieux menacés de mort dans des tags

Les tags menaçants ont été découverts samedi 23 octobre dans le quartier des Allagniers. Ce n’est pas la première fois que le maire de la ville, Alexandre Vincendet, est la cible de menaces du genre. Il a déposé plainte. 

Le maire de Rillieux-la-Pape a de nouveau été ciblé par des inscriptions menaçantes découvertes, samedi 23 octobre, dans le quartier des Allagniers. Déjà ciblé à de multiples reprises par des tags du même genre, dont un extrêmement violent au mois d’avril sur lequel on pouvait lire "Le Maire on va te couper la tête", Alexandre Vincendet a de nouveau décidé de porter plainte, comme il l’a indiqué au Progrès. 

Cette fois, les inscriptions ne visent plus seulement l’élu Les Républicains mais également les forces de police de la commune du Nord de la Métropole de Lyon. "La police de Rillieux, si vous continuez à nous casser les c******, ce ne sera plus des pierres mais des balles", promet le tag en question. 

La Préfecture réagit

En réponse à ces menaces, Alexandre Vincendet a confié à nos confrères du quotidien régional savoir "que tous les moyens seront mis en œuvre pour attraper les auteurs de ces tags, tout comme des mesures de protection pour me permettre de continuer à exercer. Je ne suis pas de nature à me laisser intimider".

La Préfecture du Rhône lui a d’ailleurs apporté son soutien sur les réseaux sociaux, annonçant également avoir "saisi le Procureur de la République au titre de l’article 40 du Code de procédure pénale". Un peu plus tard, le maire de Rillieux a aussi reçu le soutien de Philippe Cochet, le maire de la commune voisine de Caluire-et-Cuire, qui a salué son "ami Alexandre Vincendet, maire volontaire en lutte contre tous les trafics sur sa commune". 

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut