Les cambriolages ont eu lieu à Villeurbanne et à Lyon. La Police mène l'enquête. @WilliamPham
@WilliamPham

Métropole de Lyon : il jette des projectiles sur des policiers et reçoit en retour 4 mois de prison

Pris à partie par plusieurs individus lundi 11 avril après une interpellation pour un jet de projectiles, des policiers de Vénissieux ont été contraints de disperser une foule "hostile" d'une trentaine de personnes.

Soirée mouvementée lundi 11 avril pour un équipage de police de Vénissieux. Alors qu’ils circulaient sur le boulevard Lénine, des agents ont été victimes de "jets de projectiles", rapporte la Direction départementale de la sécurité publique du Rhône. Par la suite, l’interpellation de l’un des auteurs de ces faits aurait conduit au rassemblement "d’une trentaine d’individus hostiles", toujours selon la police, qui précise que ces derniers auraient alors commencé à lui jeter, à leur tour, des projectiles. 

Finalement, les agents ont pu s’extirper de cette situation tendue en dispersant la foule, non sans que leur véhicule ne soit endommagé auparavant, sa vitre arrière ayant été brisée et l’une de ses portières abîmées. L’homme dont l’arrestation a conduit à ses débordements a finalement été placé en garde à vue avant d’être présenté au parquet. Il a écopé d’une peine de 4 mois d’emprisonnement avec sursis, bien qu’il ait maintenu ne pas avoir jeté de projectiles sur les policiers qui avaient déposé plainte.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut