Happening de Filactions avant la marche contre les violences faites aux femmes à Lyon le 24 novembre ©Mathilde Régis

Lyon : une grande marche contre les violences faites aux femmes ce samedi

De nombreux collectifs appellent à une manifestation à Lyon ce samedi après-midi contre les violences faites aux femmes.

Une grande marche est prévue à Lyon ce samedi après-midi. De nombreux collectifs appellent à une manifestation contre les violences faites aux femmes.

Le rassemblement est prévu à 14h, place Bellecour, en plein centre de Lyon, avec un départ de la manifestation à 15h. Avec des passages, après, rue Colonel Chambonnet, place Antonin Gourju, pont Bonaparte, quai Romain Rolland, quai Bondy, pont de la Feuillée, rue Constantine, rue Paul Chenavard, place des Jacobins et une arrivée rue Gasparin.

Les manifestants sont invités à venir habillés en violet et en blanc. La manifestation débutera à 14h place Bellecour par un happening de femmes en blanc.

Lire aussi : Lyon : des femmes agenouillées, en sang, luttent contre les féminicides

3 commentaires
  1. JANUS - 23 novembre 2019

    A quand la manifestation des hommes violentés !

    1. Georges Marchais - 23 novembre 2019

      Jamais car le tout le système est de mauvaise foi.

    2. Georges Marchais - 23 novembre 2019

      C'est hystérie collective est grotesque et a des effets délétères sur la justice et les droits des hommes.
      Déjà les hommes sont coupables avant d'être jugés, le moindre doute la moindre fausse accusation et le rouleau compresseur de la justice de met en route.
      Lisez les nouvelles lois.

      Qu'en pensent les mères de garçons sachant que dans quelques années quand l'hystérie et le lavage de cerveau auront atteint leur paroxysme, leurs fils auront perdu tous leurs droits et seront à la merci de n'importe quelle femme malhonnête, vindicative, vengeresse. Plus besoin de preuve, ni de faits, un simple signalement et les pères pourront être déchus de leur autorité parentale, expulsés de leur logement... sans qu'ils puissent prouver leur innocence et avant même que leur culpabilité soit prouvée.

      Bonnes chances aux garçons qui vont naître et à ceux qui sont encore jeunes aujourd'hui. Ne comptez pas sur vos mères ou sur l'état pour défendre vos droits les plus basiques.

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut