Grégory Doucet, le maire de Lyon © Antoine Merlet

Lyon : passe d’armes entre Gérald Darmanin et Grégory Doucet sur le menu unique sans viande

Au tour du ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, de commenter l’instauration d’un menu unique sans viande dans les cantines lyonnaises à partir de la rentrée, le 22 février.

La polémique n’en finit pas autour de l’instauration du repas unique sans viande dans les cantines scolaires lyonnaises.

Dans un tweet publié dans la soirée du 20 février, Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur, a fustigé une "Idéologie scandaleuse" des "Verts" pour avoir pris une telle mesure. Il évoque une insulte "aux agriculteurs et aux bouchers français", qui comptent manifester devant l’Hôtel de Ville ce lundi, avant de pointer que les enfants des classes populaires seraient les plus affectés par la mesure.

Le maire de Lyon, Grégory Doucet, attaqué depuis l’annonce de la mesure, n’a pas tardé à répondre. Il a rappelé que la mesure avait déjà été prise par Gérard Collomb "membre de votre famille politique", entre mai et juillet 2020. Il a accusé le ministre d’être dans "la posture". Il en a profité pour suggérer à Gérald Darmanin de prêter plutôt attention à la précarité alimentaire des étudiants.

La mairie écologiste défend sa position depuis son annonce avec les mêmes arguments : le menu unique n’est pas végétarien puisqu’il inclut œuf et poisson, qu’il est équilibré, qu’il est temporaire, jusqu’aux vacances de Pâques et qu’il a été mis en place pour permettre aux enfants d’avoir un repas chaud tout en respectant le temps du repas et les contraintes sanitaires.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut