L’hôtel de ville de Lyon, place de la Comédie © Eliot Lucas
© Eliot Lucas

Lyon : la FDSEA du Rhône mobilisée contre le menu unique sans viande dans les cantines

La FDSEA demande une rencontre avec Grégory Doucet, le maire de Lyon, pour lui faire part de leur mécontentement face à la mise en place d’un menu unique sans viande dans les cantines scolaires de la ville le 22 février.

"Trop c’est trop !" proclame d’entrée la FDSEA du Rhône dans un communiqué co-signé avec Jeunes Agriculteurs Rhône. La Fédération départementale Syndicats Exploitants Agricole veut rencontrer Grégory Doucet, le maire de Lyon, le 22 février, pour s’opposer à la mise en place d’un menu unique sans viande dans les cantines scolaires lyonnaises. Une mini-ferme sera installée devant l’Hôtel de Ville et une dégustation de viande sera organisée.

Les éleveurs font savoir qu’ils viendront "avec des arguments techniques et chiffrés de l’impact négatif d’imposer un tel régime aux enfants de la 2eme ville de France". Ils jugent également la mesure discriminatoire vis-à-vis des élèves n’ayant pas accès à de la viande chez eux.

Pour rappel, la Ville de Lyon a expliqué mettre en place un menu unique sans viande (mais avec œuf et poisson) dans les cantines scolaires, non pour des raisons politiques, mais sanitaires. Le but est de fluidifier les repas pour respecter le temps du midi et les contraintes sanitaires. La mesure doit débuter dès la rentrée le 22 février et durer jusqu’aux vacances de Pâques. Pour les éleveurs "la crise du covid n’excuse pas tout".

Une mesure similaire avait été prise à la fin du premier confinement, sous la mandature précédente, sans susciter autant de réactions.

6 commentaires
  1. Abolition_de_la_monnaie - sam 20 Fév 21 à 13 h 29

    Qu'est-ce que les motive le plus : la "santé" des enfants ou leur chiffre d'affaires ?
    😀

    Signaler un commentaire inapproprié
    1. Galapiat - sam 20 Fév 21 à 15 h 34

      la réponse est dans la deuxième partie de ta question, s'ils veulent marquer le débat qu'ils offrent une semaine carnée aux cantines, moitié bœuf, moitié cochon (on est à Lyon)

      Modéré
    2. JANUS - sam 20 Fév 21 à 17 h 28

      D'après vous !

      Signaler un commentaire inapproprié
    3. Benjamin69 - sam 20 Fév 21 à 19 h 57

      Je crois que c'est clair. J'en veux pas de leur viande gratuite (bourrée de produits chimiques ou OGM), je préfère l'acheter moi même et n'en manger que trois fois par semaine.

      Signaler un commentaire inapproprié
      1. Pije - dim 21 Fév 21 à 10 h 16

        Merci de nous dire comment le fait de l'acheter vous même et de n'en manger que 3 fois par semaine change la qualité de la viande.
        Si c'est le fait de la donner gratuitement qui vous gène je suis sur qu'ils auraient accepté que vous leur donniez de l'argent.

        Signaler un commentaire inapproprié
  2. Galapiat - dim 21 Fév 21 à 5 h 54

    La cantine est souvent le seul repas équilibré de la journée pour des enfants défavorisés, la description faite par Benjamin s'adresse à celle principalement d'importation vendue en grande surface.Je connais des tas de producteurs locaux qui commercialisent des produits de qualité. Une portion raisonnée de viande quotidienne assure les besoins sauf à être adepte de la mode qui sévit dont on jugera les conséquences sur des enfants dans 15-20 ans.

    Modéré

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut