Arthur, le jeune homme de 23 ans tabassé par des policiers lors de la manifestation du 10 décembre 2019 à Lyon © Bastien Doudaine

Lyon : le procès des policiers accusés de violences policières contre Arthur Naciri en manifestation est de nouveau repoussé

Pour la troisième fois, le procès des policiers qui ont frappé Arthur Naciri en 2019 a été repoussé.

L'image de sa bouche ensanglantée avait le tour des réseaux sociaux. Le 10 décembre 2019, Arthur Naciri a été frappé à la mâchoire par des policiers alors qu'il rejoignait la fin d'une manifestation contre la réforme des retraites place Bellecour. Le jeune homme avait eu la mâchoire fracturée et plusieurs dents cassées.

Le procès, pour juger de la culpabilité des policiers, aurait du se tenir mardi 28 septembre. Selon Rue89Lyon, qui s'est entretenu avec son avocat, le procès a été repoussé et ne se tiendra probablement pas avant 2022.

Lire aussi : Agression d'un manifestant à Lyon : deux policiers renvoyés en correctionnelle

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut