Crédit : INSA Lyon

Lyon : ils transforment de la chaleur directement en électricité

Des chercheurs lyonnais parviennent à produire de l'électricité avec une source de chaleur modérée. Quoi de nouveau ? Il fallait auparavant des températures extrêmement élevées pour parvenir à cette prouesse avec des cellules thermophotovoltaïques. Aujourd'hui, une source de chaleur de 450° suffit pour obtenir un rendement de 10 % de l'énergie de départ selon ces scientifiques.

C'est une grande avancée pour le domaine de la conversion thermophotovoltaïque. Là où les chercheurs ne parvenaient pas à produire assez d'électricité ou sinon avec des températures très élevées, des scientifiques lyonnais sont parvenus à produire 7 kW par m2 de surface chauffante à seulement 450°.


"En approchant la surface émettrice à faible distance de la cellule photovoltaïque infrarouge, une densité de puissance électrique mille fois plus élevée que celle des études précédentes a été obtenue"


Une puissance électrique obtenue avec un rendement de 10 % d'énergie de la surface chauffante. Ils décryptent : "En approchant la surface émettrice à faible distance de la cellule photovoltaïque infrarouge, une densité de puissance électrique mille fois plus élevée que celle des études précédentes a été obtenue".

Les équipes du Centre d’Energétique et de Thermique de Lyon (CETHIL, CNRS / INSA Lyon) et de l’Institut d’Electronique et des Systèmes (IES, CNRS /Université de Montpellier) expliquent vouloir à présent "augmenter la taille de ces dispositifs prometteurs".

Principe de base de la conversion thermophotovoltaïque (gauche) et son implémentation avec une micro-cellule en champ proche, lorsqu’un émetteur chaud est très proche de la surface de la cellule (droite).
Crédits : CETHIL et IES.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut