L’Orient-Express © SNCF

Lyon : dernier jour pour les Journées du Patrimoine, les bons plans

Ce dimanche, c'est le dernier jour des Journées du Patrimoine 2019 à Lyon. Vous pouvez encore profiter de nombreux lieux qui font la richesse de la capitale des Gaules.

Cette année, à l'occasion des Journées du Patrimoine, Lyon célèbre notamment le 150e anniversaire de la naissance de Tony Garnier, un architecte et urbaniste lyonnais qui a tant fait pour la ville. La Halle Tony-Garnier, l’architecture si particulière de l’historique stade de Gerland, l’hôpital Edouard-Herriot, c’est notamment le fruit du travail de l’architecte et urbaniste lyonnais Tony Garnier.

Différentes visites culturelles sont organisées en l'honneur de Tony Garnier. Vous pouvez les retrouver ici.

Un cimetière américain reconstitué à Corbas

Après, il y a évidemment les incontournables… L'Opéra de Lyon, l'Auditorium, les traboules de la Croix-Rousse, le théâtre Guignol.

Mais aussi des originalités, comme la reconstitution d'un camp américain à Corbas, à l'occasion du 75ème anniversaire du débarquement de Normandie et de la libération de Lyon. Vous pourrez aussi approcher des anciens avions maintenus en état de vol, ainsi que ceux en cours de remise en état. Des conférences au pied des avions auront aussi lieu,  animées par des membre des "Vieilles Tiges", association regroupant les anciens pilotes de l'Armée française. Visites ce dimanche de 10h à 17h à l'aérodrome Lyon Corbas, Rue Clément Adler, 69960 Corbas.

Pierre-Bénite vous proposer de retourner dans le temps

Envie de retourner dans le temps ? A Pierre-Bénite, la Maison Relachon ouvre ses portes. Elle vous propose de retourner dans le temps, à la découverte de son passé maraîcher et viticole. La visite vous amène dans le temps où Pierre-Bénite était connu pour ses melons, sa batavia, ses vignes et le maraîchage. Autour de photos d’époque, des reliques issues du quotidien des maraîchers d’autrefois, l’organisatrice raconte la vie de ses ancêtres, avant l’industrialisation et l’urbanisation (lire aussi Journées du patrimoine 2019 : Lyon maraîchère et industrielle )

Plongez-vous dans la peau d'un résistant dans le 7e

Pour les férus d'histoire, le centre d’histoire de la résistance à Lyon (avenue Berthelot, dans le 7e), propose à chacun de se mettre dans la peau d’un résistant et de découvrir les figures, les grands événements et les anecdotes de la Résistance à Lyon. Ainsi,  à la tête d’un mouvement de Résistance, chaque participant réalise des missions et des actions grâce aux ressources matérielles et financières fournies par Jean Moulin et Londres. Mais attention, la répression s’intensifie tour après tour et les mouvements doivent éviter l’arrestation et le démantèlement du réseau jusqu’à la Libération de la ville… Dimanche de 14h à 18h.

L'Orient-Express est encore à Lyon

Enfin, c'est l'évènement de ce week-end du Patrimoine à Lyon, le fameux train de l'Orient-Express, exposé tout le week-end à la gare de Perrache. Malheureusement, les visites sont complètes mais vous pouvez encore contempler de l'extérieur ce véritable joyau de l'histoire ferroviaire. Il est sur la voie numéro 5 de la gare de Perrache. La train est composé de 7 wagons. 4 sont classés monuments historiques. Lancé en 1883, il traversait l’Europe de Paris à Constantinople (puis Istanbul en 1930). L’Orient-Express a fait son dernier voyage en 1977.

Lire aussi : Journées du Patrimoine : 5 bonnes idées à Lyon  

 

à lire également
La circulation automobile est très difficile ce mardi soir à Lyon, à la suite de la manifestation des agriculteurs. L'A7 est coupée en direction de Lyon, l'ensemble des axes routiers sont saturés.
d'heure en heure

d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut