Lyon aime les vélos et le crie même à Paris

Cinq ans après le lancement de Vélo'v, le trafic des deux roues non motorisés a doublé. La municipalité a choisi de continuer sa politique d'aménagement pour les cyclistes tout en s'adaptant à un nouveau décret qui lui impose désormais d'autoriser les vélos à emprunter les sens interdits. Elle se paie même le luxe de provoquer les Vélib' à l'occasion du prochain Tour de France.

Lyon ville du deux roues

Le symbole est fort, pour le prochain tour de France, la ville de Lyon va acheter des panneaux publicitaires qui seront visibles sur les Champs-Elysées lors de l'arrivée de la grande boucle. Parodiant le visuel du maillot du meilleur grimpeur où les points rouges ont été remplacés par les cœurs des Vélo'v, les affiches arboreront fièrement le slogan : « Depuis 5 ans, Lyon fait la course en tête ». Une attaque directe envers les Vélib' de Delanoë bien plus souvent médiatisés que leurs ancêtres rhônalpins.

Au delà de la communication, les Vélo'v ont changé les habitudes. En l'espace de 5 ans, le trafic des deux roues non motorisés a doublé tandis que leur part globale représente désormais 2,5 % des déplacements dans l'agglomération. Objectif pour 2014 : 5 %. Malgré cette progression du trafic, le nombre d'accidents n'a lui augmenté que de 7 %.

Anniversaire des Vélo'v : l'overdose Ben

Le 6 juin 2010, les Vélo'v fêteront leur 5e anniversaire. A cette occasion plusieurs manifestations seront organisées. A partir de 15h, Gérard Collomb se baladera en deux roues entre le parc de la Tête d'Or et la Guillotière où un gâteau d'anniversaire l'attendra. Par la suite, un goûter se tiendra sur les berges. En outre un atelier de réparation des Vélo'v sera exposé et des rencontres avec des techniciens permettront au grand public de discuter avec ceux qui préparent chaque jour les deux roues.

De plus, le matin, les plus courageux pourront suivre un parcours entre la place Saint-Paul et Fourvière et tenter de hisser les 22 kilos de leur Vélo'v au sommet de la colline. Pour les récompenser, ils recevront un T-shirt Ben et une pompe à vélo signée par l'artiste. Ceux qui se plaignaient déjà de son omniprésence seront ravis d'apprendre que ce dernier a signé la campagne de publicité qui annoncera cette journée. Décidément, Lyon rentabilise au maximum son investissement dans l'exposition du Musée d'art contemporain.

De nouveaux aménagements

Face à une augmentation du trafic, la municipalité se doit d'aménager des espaces dédiés aux deux roues. Dans un article du 26 mai 2010, Lyon Capitale vous présentait la nouvelle mesure qui va permettre aux cyclistes d'emprunter les sens interdits dans les zones 30. D'ici octobre 2010, une dizaine de kilomètres vont être mis aux normes avec panneaux de signalisation et marquages au sol. Par ailleurs, 7,5 kilomètres de pistes cyclables vont être prochainement installés.

Pour ces nouveaux équipements, Gérard Collomb a été clair : « Nous souhaitons faire des parcours, pas juste installer des pistes cyclables pour faire chic. Notre volonté est de mailler la ville ». Cinq projets de nouvelles pistes cyclables dédiées (parfois à l'intérieur de couloirs de bus) ont été présentés : le pont Morand, l'axe Jaurès / Saxe / Foch, l'avenue Félix-Faure, la rue Antoine Lumière, et la place Bellecour. Pour ce dernier projet, au-delà des aménagements pour les vélos, la longueur du passage piéton aux limites de la rue de la Barre et menant sur la rue de la République va être raccourci pour accélérer la traversée tandis que le feux rouge sera moins long.

Malgré tous ces travaux, un mystère demeure : les automobilistes prendront-ils rapidement l'habitude de partager la route ? Gilles Vesco en charge des transports doux aborde le sujet avec humour : « Les cyclistes ne sont pas des ralentisseurs humains ». Quant aux véhicules qui se gareront sur les pistes cyclables ? « Lorsque les automobilistes verront que leurs voitures sont rayées par le passage des vélos, ils prendront vite l'habitude de ne plus stationner en double file  », conclut-il.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut