manifestants quai de Rhône
Manifestation contre la loi de sécurité globale le 28 novembre 2020. ©Benjamin Terrasson

Lyon : entre 7500 et 13 000 manifestants contre la loi de sécurité globale

La marche des libertés a rassemblé entre 7500 et 13 000 manifestants à Lyon, ce samedi. Des tensions sont apparues au cours de la manifestation, plusieurs tirs de gaz lacrymogènes ont eu lieu. Les manifestants arrivent doucement place Bellecour.

Une foule dense s’est réunie à 14h place des Terreaux pour manifester contre la loi de sécurité globale. Le cortège s’est ensuite élancé, un peu après 15h, via le pont Morand, sur les quais de la rive gauche du Rhône. Quelques tensions ont été signalées un peu avant 16h au niveau de la préfecture, dans le 3e arrondissement, lorsque des manifestants ont renversé un silo à verre, puis un peu plus tard au niveau de Guillotière, des tirs de gaz lacrymogènes ont eu lieu.

Selon Le Progrès, des manifestants et un policier auraient été touchés par des projectiles.

La manifestation, morcelée à la suite des tensions et tirs de gaz lacrymogènes, est arrivée très progressivement place Bellecour. Des affrontements étaient toujours en cours, vers 17h, entre certains groupes de manifestants et des policiers à l'entrée du Pont de la Guillotière. Vers 17h40 la police a utilisé le canon à eau, devant l'Hôtel Dieu pour disperser les derniers manifestants.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut