Luca Francone, l'un des finalistes du concours "ma thèse en 180 secondes", concours international de vulgarisation scientifique pour les doctorants.
Luca Francone, l’un des finalistes du concours « ma thèse en 180 secondes », concours international de vulgarisation scientifique pour les doctorants.

Luca Francone : "mathématiques, théorie des représentations , algèbre, géométrie algébrique" #MT180

Luca Francone, étudiant à l'université Claude Bernard, fait partie des 14 finalistes lyonnais du concours "Ma thèse en 180 secondes". Il présentera ses travaux sur la géométrie algébrique.

Ma thèse en 180 secondes permet aux doctorants de présenter leur sujet de recherche, en français et en termes simples, à un auditoire profane et diversifié. Chaque étudiant ou étudiante doit faire, en trois minutes, un exposé clair, concis et néanmoins convaincant sur son projet de recherche. Le tout avec l’appui d’une seule diapositive !

A l'occasion de la finale lyonnaise qui se tiendra à Lyon le 24 mars prochain, dans le Grand amphithéâtre de l'Université de Lyon (inscriptions ici) Lyon Capitale - partenaire média de l'événement régional, national et international -  vous présente les 14 candidats lyonnais du concours .

Le candidat:

Francone Luca

Son établissement :

Université Claude Bernard Lyon 1, Institut Camille Jordan 

La thématique de son sujet de thèse :

Mathématiques / Théorie des représentations / Algèbre / Géométrie algébrique

L'intitulé de son sujet de thèse :

Le problème de branchement en théorie des représentations des groupes algébriques complexes réductifs

Son parcours en 5 dates :

2011 : Premières compétitions de mathématiques, grâce à laquelle j'ai fait l'expérience des mathématiques non scolaires, que j'ai adorées.

2016 : Admission à Scuola Normale Superiore di Pisa (ENS Pise).

2019/2020 : Echange avec l’ENS de Lyon : M2 en théorie des représentations, qui m'a convaincu de vouloir faire une thèse en ce sujet.

2021/2022 : Stage de fin des études avec mon actuel directeur de thèse.

2022 : Début de la thèse.

L’objet de sa thèse en 3 lignes 

 Etant donné une représentation irréductible d’un groupe algébrique réductif, on s’intéresse à décomposer cette représentation par l’action d’un sous-groupe réductif fixé.  

Pourquoi avoir choisi ce thème ? 

La théorie des représentations est un sujet qui est étudié à l'aide de nombreuses techniques mathématiques différentes. Cela en fait une théorie extrêmement riche à l'esthétique désarmante. Elle a également des applications dans divers domaines des mathématiques, de la physique et de la chimie.

Pourquoi souhaitiez-vous participer au concours “Ma thèse en 180 secondes” ?

J'ai toujours été intéressé par la vulgarisation scientifique, qui, en plus d'être intéressante et amusante, est très utile pour la société. Elle devrait être valorisée, et je pense que la communauté scientifique devrait y consacrer plus de temps.

Comment appréhendez-vous cette finale? 

Je suis surpris et ravi d'être en finale, et j'ai hâte de m'exprimer sur scène.

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut