Limitation de vitesse à 80km/h: un tronçon expérimental en Rhône-Alpes

Bernard Cazeneuve a annoncé ce lundi qu'un tronçon de la RN7 dans la Drôme serait soumis à une réduction de 10km/h de sa vitesse maximale autorisée, passant ainsi à 80km/h.

Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, a annoncé ce lundi matin que 81 kilomètres de routes seraient concernés dès cet été par une nouvelle limitation de vitesse.

Il s'agit de ramener la vitesse maximale autorisée de 90 à 80 km/h sur des routes nationales. Parmi les axes concernés, un se situe en Rhône-Alpes, sur la RN7, dans la Drôme. Les deux autres tronçons se situent sur la nationale 151 dans l'Yonne et en Haute-Saône, sur la nationale 57.

Point commun entre ces trois sections, il s'agit d'axes à double sens, sans terre-plein central. Selon les chiffres fournis par la sécurité routière, c'est sur ces axes que se concentreraient les deux tiers des morts sur la route.

Insuffisant?

Mais pour les partisans de l'abaissement de la vitesse hors agglomération, cette annonce de Bernard Cazeneuve est encore insuffisante. "Le ministre a tellement peur d’être impopulaire qu’il va prouver sur une micro-distance une thèse qui a déjà été validée dans tous les pays du monde, à savoir que la baisse de 1 % de la vitesse moyenne entraîne une baisse de 4 % du nombre des accidents mortels", s'étrangle la présidente de la Ligue contre la violence routière, Chantal Perrichon. Selon les estimations des partisans de la réduction de vitesse, la généralisation de la mesure à l'ensemble du territoire permettrait de sauver 400 vies par an.

De son côté, le Gouvernement avait assuré il y a plusieurs mois, vouloir passer sous la barre des 2000 morts par an d'ici 2020.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut