Des jeunes migrants hébergés au gymnase Maurice Scève le 22 juin 2021

Les jeunes migrants accueillis au gymnase Maurice Scève à Lyon doivent quitter les lieux

Depuis le 22 juin, les jeunes migrants installés dans le square Ferrié à Lyon (4e) avaient pu trouver refuge dans le gymnase Maurice Scève. La préfecture avait mis à disposition ce lieu au vu des intempéries. Il leur a été demandé de quitter les lieux ce vendredi après-midi.

Dans un square, chez l'habitant, au gymnase Maurice Scève... les jeunes migrants qui étaient installés dans le square Férrié jusqu'au 22 juin ont été ballotés depuis fin mai. Sommés de quitter le gymnase à 15 heures vendredi 25 juin, ils ne savent pas où ils dormiront ce soir. Ils sont pour l'instant toujours sur place. Une discussion est en cours avec la Ville de Lyon, qui se serait engagée à leur fournir un hébergement dans le 3ème arrondissement. Seulement 25 jeunes pourraient s'y rendre, sur la cinquantaine qui vit au gymnase.

Ces migrants ont voulu faire reconnaître leur minorité à la Métropole, afin d'être pris en charge. Mais après évaluation ils n'ont pas été considérés comme mineurs isolés. Aidés d'associations, ils ont déposé un recours devant le juge des enfants. Les associations et collectifs sur place demandent à la Métropole de s'engager pour les prendre en charge le temps du recours, et leur fournir un hébergement.

EDIT 25 juin à 18h05 : Pour bénéficier du logement de la rue Paul-Bert, fourni par la Ville de Lyon, les occupants ont du s'engager à quitter le gymnase. Ils sont en train de lever le camp, vendredi 25 juin à 18 heures. Selon les associations et collectifs, 26 des jeunes migrants iront dans les appartements rue Paul Bert. Ils auraient aimé un délai supplémentaire d'hébergement au gymnase, pour nettoyer et aménager ces locaux. 28 autres seront logés dans un squat ouvert par les collectifs et associations, rue Denfert-Rochereau.

Lire aussi : Un campement de jeunes migrants à la Croix-Rousse : "c'est pas joli à voir"

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut