Halles de Lyon Paul Bocuse de Lyon
Halles de Lyon Paul Bocuse de Lyon © Romane Thevenot

Les Halles de Lyon Paul Bocuse menacées de fermeture ? Son président dément

Après le constat de "dysfonctionnements importants" aux Halles de Lyon Paul Bocuse, la préfecture du Rhône demande qu’un diagnostic de sécurité soit réalisé rapidement, sous peine de voir le site fermer ses portes dans deux mois. De son côté, Claude Polidori, président des Halles, dément l'information.

C’est un coup de tonnerre pour la capitale de la gastronomie. D’après une information de nos confrères de Tribune de Lyon, confirmée par Lyon Capitale, les Halles de Lyon Paul Bocuse, qui viennent de fêter leurs 50 ans, pourraient être fermées administrativement par la préfecture du Rhône pour des raisons de sécurité. Mais de son côté, le président des Halles de Lyon Paul Bocuse, Claude Polidori, joint par Lyon Capitale, dément l'information.

Des "dysfonctionnements importants"

Dans un courrier adressé au maire de la ville de Lyon, Grégory Doucet, le 26 mars dernier, la préfecture du Rhône aurait donné un "avis défavorable à la poursuite de l’exploitation d’un établissement recevant du public - Halle Paul Bocuse." D’après la commission pour la sécurité contre les risques incendies, des "dysfonctionnement importants ont été identifiés" depuis plus d’un an, sans jamais que rien ne soit mis en place malgré les demandes des services de l’État, "particulièrement en ce qui concerne l’évacuation des fumées produites par les cellules."

Lire aussi : Récit. 50 ans des Halles de Lyon-Paul Bocuse

Toujours selon Tribune de Lyon, la préfecture du Rhône aurait déjà délivré un premier avis défavorable le 29 juin dernier et aurait demandé à la Ville de Lyon ainsi qu’à Claude Polidori, d’établir un diagnostic de sécurité. Mais "à ce jour, le diagnostic n’a toujours pas été présenté", affirme la préfecture. 

Il faudra "faire régulariser en urgence la situation de cet établissement qui présente toujours un danger pour la sécurité du public accueilli."
La préfecture du Rhône
Tweet

Un million de visiteurs par an 

Site emblématique de la capitale des Gaules et troisième site le plus visité de Lyon avec près d’un million de visiteurs par an, les Halles de Lyon Paul Bocuse seraient dont menacées. La municipalité doit donc prendre "les mesures nécessaires afin de faire régulariser en urgence la situation de cet établissement qui présente toujours un danger pour la sécurité du public accueilli." Elle dispose d'un mois pour désigner un responsable sécurité et produire le diagnostic attendu. Mais la préfète du Rhône, Fabienne Buccio, prévient : "j’organiserai une visite de contrôle qui déterminera, le cas échéant, la fermeture de l’établissement."

De son côté, la Ville de Lyon assure traiter "en priorité ce sujet depuis plus mois déjà" et avoir "missionné un bureau de contrôle pour établir un diagnostic précis, parce qu’elle ne transige pas avec la sécurité des usagers et des commerçants des Halles."

"Rien d'inquiétant, ni rien à redire"

Contacté par Lyon Capitale, Claude Polidori quant à lui dément totalement l'information, pourtant confirmée par la préfecture. "Ils feraient mieux de vérifier leur source", confie-t-il avant d'ajouter "Les Halles respectent les normes de sécurité. Il n'y a rien d'inquiétant, ni rien à redire." Selon le président, toutes les mesures de sécurité demandées auraient été appliquées. "On ne va pas fermer Les Halles parce qu'il y a deux cagots qui trainent devant une sortie", conclut-il.

Lire aussi :

Laisser un commentaire

Suivez-nous
tiktok
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut