Le mont Blanc @Pascal Tournaire

Les glaciers du mont Blanc sont-ils à l'abri d'un effondrement ?

L'effondrement, dimanche 3 juillet, d'une partie du glacier de la Marmolada, dans le massif des Dolomites, en Italie, interroge sur les risques qu'encourt le mont Blanc.

Dimanche 3 juillet, le glacier de la Marmolada, le plus grand des Alpes italiennes, s’est fracturé au niveau de l’une des cimes du massif, la Punta Rocca, à plus de 3 300 mètres d’altitude.

Cette rupture partielle du glacier s'est produite sur  un voie de randonnée particulièrement prisée d'Italie, emportant au moins deux cordées, faisant, selon le dernier bilan provisoire, six morts, huit blessés et quatorze disparus.

La vitesse d'éboulement des tonnes de glace et de rochers a été mesurée à 300 km/h. L'avalanche a tout emporté sur son passage.

Lors du drame, les  températures avoisinaient les 10 degrés à 3 300 mètres et ces dernières semaines, des températures particulièrement élevées avaient été relevées dans le massif.

Record de température sur le mont Blanc

Le mont Blanc mesure officiellement (selon les géomètres-experts de Haute-Savoie) 4807,81 mètres en 2021
@Pascal Tournaire

Côté français, le 18 juin dernier, un record de 10,4 degrés avait été relevé dans le massif du mont Blanc, après au niveau du col Major, à 4 750 m d'altitude, à proximité immédiate du sommet du Mont-Blanc qui lui atteint les 4807,81 mètres.

Les dernières mesures officielles du mont Blanc remontent à la mi-septembre 2021.  Les géomètres-experts de Haute-Savoie avaient pu constater une élévation de l'altitude de 1,78 mètres  par rapport en 2019, date de la dernière mesure . Il y a deux ans, le "toit de l'Europe" culminait en effet à 4806, 03 mètres.

15,8 mètres de "neiges éternelles"

Quant au sommet rocheux du mont Blanc, il culmine à 4 792 mètres d'altitude. Il est ainsi recouvert d'une couche de "neiges éternelles" de 15,81 mètres, qui fonctionne comme une énorme congère et varie en fonction des vents d’altitude et des précipitations. Depuis la nuit des temps l’altitude du mont Blanc oscille donc continuellement.

"Concernant le résultat des mesures - 4807, 81 mètres -, nous laissons aux spécialistes du climat de la météo des glaciers le soin de faire leurs analyses scientifiques, expliquent les géomètres-experts de Haute-Savoie. Charge maintenant aux climatologues, glaciologues et autres scientifiques d’exploiter toutes les données recueillies et d’avancer toutes les hypothèses pour expliquer ce phénomène."

Lire aussi : Le mont Blanc mesure officiellement 4807,81 mètres

 

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut