La piscine Garibaldi ne devrait pas rouvrir avant le mois d’août. (Photo Ville de Lyon)

Le désamiantage de la piscine Garibaldi devrait coûter 750 000 euros à la Ville de Lyon

Fermée depuis le mois de novembre 2022, la piscine Garibaldi ne devrait pas rouvrir avant la fin de l’été 2023. Le désamiantage et la rénovation du site devraient coûter 750 000 euros. 

Annoncée mi-novembre par la Ville de Lyon, la fermeture de la piscine Garibaldi dans le 3e arrondissement de Lyon devrait durer jusqu’à la fin de l’été 2023. Le décollement des doublages d’isolation de certaines parois de la piscine a mis au jour la présence d’amiante dans la colle de fixation de ces panneaux de doublage, mais aussi dans l’enduit ciment des murs. 

Lors du prochain conseil municipal prévu le 19 janvier, les élus lyonnais devront acter le lancement de travaux d’urgence afin de désamianter et rénover cet équipement public. Un chantier qui devrait coûter 750 000 euros à la municipalité. Les travaux doivent débuter en février 2023 et s’effectueront par phase jusqu’au mois d’août. 

Lire aussi : Lyon : la piscine Garibaldi fermée jusqu'à l'été 2023

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut