Place des Terreaux avec l’Hôtel de ville en arrière plan. @WilliamPham

La ville de Lyon signe une charte contre les perturbateurs endocriniens

Le 4 octobre, le maire de Lyon et son adjointe à la santé ont signé la charte des villes et territoires sans perturbateurs endocriniens.

Lyon rejoint 200 autres villes qui se sont engagées contre les perturbateurs endocriniens, des substances capables d'interférer avec le système hormonal présentes dans certains produits ménagers, objets plastiques, produits d'hygiène et même des aliments. Cette charte a été créé par le Réseau Environnement Santé. Le 4 octobre, Grégory Doucet, Maire de Lyon, Céline de Laurens, adjointe à la santé, et l’ensemble des maires des arrondissements de Lyon ont signé la charte des villes et territoires sans perturbateurs endocriniens. Un plan d'action devrait être mis en œuvre d'ici l'été 2022, notamment sur la politique d’achat public et plus particulièrement à destination de la petite enfance.

Lire aussi : La Ville de Lyon veut s'engager contre les perturbateurs endocriniens dans les crèches

 

 

 

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut