@ Twitter Jamais sans toit

La Ville de Lyon prolonge la mise à l'abri des familles réfugiées au gymnase Chanfray

Le collectif Jamais sans toit vient d'annoncer que la Ville de Lyon prolongeait la mise à l'abri des familles réfugiées au gymnase Chanfray jusqu'au 15 janvier.

Ils devaient être expulsés ce mardi 3 janvier. L'association solidaire Jamais sans toit appelait, ce matin sur les réseaux sociaux, à manifester contre la remise à la rue des personnes réfugiées au gymnase Louis Chanfray, dans le 2e arrondissement de Lyon. Finalement, le collectif vient d'apprendre de la mairie de Lyon que le site temporaire leur est accordé jusqu'au 15 janvier. Une solution qui ravit le collectif et les 12 familles.

Le collectif Jamais sans toit dénonçait cette situation d'urgence qui pousse 36 enfants à la rue. "Il appartient à la préfecture du Rhône d'assumer sa mission de mise à l'abri et de respecter les engagements pris par le ministre du logement Olivier Klein", note l'association solidaire.


"Il appartient à la préfecture du Rhône d'assumer sa mission de mise à l'abri", dénonce le collectif.


Pour rappel, la ville de Lyon n'est pas compétente en matière d'hébergement d'urgence. Le collectif en profite pour lancer la perche au préfet du Rhône : "désormais, c'est au préfet du Rhône de prendre le relais et d'assumer sa mission de mise à l'abri".

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut